• mar. Avr 23rd, 2024

Le ministre ayant la Sécurité publique dans ses attributions se réjouit des réalisations du corps de la police à Bubanza

ByAdministrateur

Jan 10, 2024

BUBANZA, 9 jan (ABP) – Le ministre de l’Intérieur, du Développement communautaire et de la Sécurité publique, M. Martin Niteretse, a rencontré mardi le 9 janvier 2024, en province Bubanza (nord-ouest du Burundi), les policiers œuvrant dans cette circonscription pour échanger avec eux sur tout obstacle à la bonne mise en œuvre du cahier de charges de cette institution, a-t-on constaté sur place.

Le commissaire provincial de police, Col Pol Epitace Gitamira a, entre autres contraintes au travail de la police, évoqué l’insuffisance des moyens de déplacement pour les commissaires communaux de Police, le manque de lieux d’hébergement pour des policiers se trouvant aux positions diverses dans des communes, leur bien-être et autres.

Quant aux causes d’insécurité observées ces derniers jours, il y a notamment des cas de vols, d’escroqueries, des coups et blessures, le refus de l’exécution des jugements des tribunaux, des violences sexuelles, des pluies torrentielles mêlées de vents violents qui détruisent des maisons et champs, a poursuivi le Commissaire Gitamira.

Le ministre de l’Intérieur, du Développement communautaire et de la Sécurité publique s’est dit satisfait des réalisations de la police au cours de l’année passée, surtout dans la sauvegarde de la paix et la sécurité, la lutte contre la fraude et la corruption. Il a encore exprimé sa satisfaction pour ce qui est de la discipline qui a caractérisé les policiers et de la bonne collaboration dans la quadrilogie.

La province Bubanza étant frontalière avec la RD Congo, le ministre Niteretse demande au corps de la police de renforcer la collaboration et l’échange d’informations avec les autres membres de la quadrilogie afin de prévenir toute menace en provenance de ce pays voisin.

Il invite les autorités policières à être plus proches de leurs subalternes pour un bon encadrement. Il n’a pas manqué d’insister sur le respect de la loi et la sauvegarde de la discipline. L’autre appel lancé aux policiers est d’être toujours professionnels dans la mise en œuvre de leur cahier de charges, a-t-on appris sur place.

Revenant sur les contraintes au bon fonctionnement de la police soulevées au cours de cette rencontre, le ministre Niteretse a tranquillisé. « Le ministère s’en préoccupera pour trouver des solutions appropriées.

A noter que des descentes pareilles sont prévues dans toutes les provinces du pays, a-t-on appris sur place.