• sam. Avr 20th, 2024

Descente du gouverneur de province en zone Kiyonza de la commune Bugabira pour s’enquérir des préoccupations de la population

ByAdministrateur

Jan 12, 2024

KIRUNDO, 11 jan (ABP) – Le gouverneur de la province Kirundo (nord du Burundi), le Colonel de Police Victor Segasago, en compagnie des chefs de services provinciaux, s’est rendu mercredi le 10 janvier 2024 en commune Bugabira, précisément dans la zone de Kiyonza, pour s’enquérir des préoccupations de la population et essayer de trouver des solutions, a-t-on constaté sur place.

La plupart des plaintes de la population sont liées aux conflits fonciers et familiaux, a-t-on constaté. Il a été remarqué que la polygamie et le concubinage sont, quelques fois, à la base de ces conflits qui, à leur tour, paralysent l’économie des ménages.

Le gouverneur de province a ainsi mis en garde les administratifs à la base qui ne découragent pas les unions libres. « Non seulement ils seront limogés, mais aussi ils seront emprisonnés », a-t-il déclaré. Il a, en outre, rappelé que tout un chacun est appelé à appuyer la vision du chef de l’Etat, voulant un Burundi émergeant en 2040 et développé en 2060, d’où il a indiqué que les Burundais doivent travailler courageusement pour arriver à ces objectifs.

Le gouverneur Segasago n’a pas manqué d’exhorter la population de Bugabira à ne plus gaspiller la récolte, mais de procéder au stockage d’une partie dans les hangars destinés à protéger les vivres. Aux comités mixtes de sécurité, il a demandé de consolider la paix et la sécurité dans la commune, en surveillant les mouvements des va et viens car, a-t-il précisé, cette commune de Bugabira est frontalière avec le Rwanda. Les membres de ces comités ont aussi le devoir de lutter contre la fraude qui se manifeste dans cette commune.

Dans le domaine de la santé, les gens de Bugabira ont évoqué le cas des maladies qui s’aggravent dans quelques localités de la commune. Le directeur de la province sanitaire de Kirundo, Dr Samuel Kwizera a conseillé à la population de toujours se présenter aux structures de santé qui leur sont proches en cas de malaise.

En matière d’éducation, le gouverneur de province a fait savoir que la province Kirundo a enregistré plus de 6.000 enfants qui ont abandonné l’école au cours du premier trimestre de cette année scolaire. Il a demandé aux parents et aux administratifs à la base de tout faire pour que ces enfants retournent à l’école.

Quant à l’administrateur communal de Bugabira, M. Eric Twizerimana, il a signalé que la  pêche dans le lac Cohoha ne donne pas une production satisfaisante, soulignant que les administratifs soupçonnent que la commercialisation des poissons se fait de façon frauduleuse avec des Rwandais.

En pleine réunion à Kiyonza, le gouverneur de province a limogé le chef de la colline de Kiyonza, accusé de ne pas bien servir la population. C’est après que cette autorité provinciale ait recueilli des lamentations des uns et des autres. La même réunion s’est tenue également dans la zone de Kigoma le même jour et les préoccupations de la population sont presque les mêmes que celles de la zone de Kiyonza.