• sam. Avr 13th, 2024

L’administration promet de mettre en œuvre les issues de la réunion des natifs

ByAdministrateur

Jan 23, 2024

MAKAMBA, 22 jan (ABP) – Le gouverneur de la province Makamba (sud du Burundi), Mme

Tantine Ncutinamagara, a réuni samedi le 20 janvier 2024, au chef-lieu de la province, les administratifs, les chefs de services, les natifs et les commerçants pour évaluer la vie de la province pour l’année 2023 et se fixer les activités à faire pour l’année 2024.

Tout en remerciant les chefs de services, les travailleurs et la population pour leur contribution dans l’édifice de la vie de la province, Mme Ncutinamagara a demandé aux natifs, surtout les hommes d’affaires, d’investir dans le secteur touristique en construisant des hôtels et bars-restaurants modèles pour accueillir les visiteurs. Cette autorité provinciale a révélé qu’elle va entamer des visites dans tous les secteurs pour s’enquérir de la situation du travail et recueillir les préoccupations de la population pour y apporter des solutions.

Dans le secteur de l’éducation, l’évêque du diocèse anglicane de Makamba, Mgr Martin Blaise Nyaboho, a exhorté les ressortissants ainsi que ceux qui ont étudié au Lycée technique Nyabigina de contribuer à la disponibilité de 45 matelas du dortoir construit pour permettre aux filles de suivre les sections techniques à cet établissement à régime d’internat.

Le curé de la paroisse catholique Kibago, M. Pascal Niyoyitungira a, à cette occasion, proposé que la commune soit dotée des écoles à sections techniques pour permettre aux élèves de cette commune d’accéder à l’enseignement technique.

Concernant l’augmentation de la production, le représentant des parlementaires élus à Makamba, M. Zachée Misago, a souhaité que les heures de travail soient augmentées dans tous les secteurs pour répondre aux exigences de la vision du Burundi émergeant en 2040 et développé en 2060.

Dans le secteur de l’environnement, ils se sont convenus de faire le suivi et l’entretien des plants mis en place, tandis que dans le domaine de l’agriculture, la population devra cultiver les cultures industrielles, comme le caféier, sans oublier les d’arbres fruitiers. Ils se sont enfin mis d’accord de continuer à contribuer aux travaux de finissage du bureau provincial à six niveaux et à sensibiliser la population à lutter contre la malaria.

Après la réunion, il y a eu  partage d’un verre pour se souhaiter les meilleurs vœux du nouvel an.