• mar. Avr 16th, 2024

Le gouverneur de Ngozi accorde deux semaines supplémentaires pour finaliser l’enregistrement des naissances

ByAdministrateur

Fév 5, 2024

NGOZI, 30 jan (ABP) – Le gouverneur de la province Ngozi, Désiré Minani a accordé, depuis lundi, le 29 janvier 2024, aux parents concernés, deux semaines supplémentaires pour terminer les enregistrements tardifs de leurs enfants. Il l’a déclaré dans une interview accordée à la presse.

Cela a été motivé par les effectifs très élevés des parents qui veulent faire enregistrer leurs enfants, comme cela a été observé vendredi le 26 janvier 2023, dernier jour du délai de grâce qui avait été décrété par le gouverneur.  Sur les centres d’enregistrement des zones et des communes, il s’est fait remarquer des files d’attente. Ce jour-là, plus de 6000 enfants avaient été enregistrés.

Toutefois, la campagne avait connu un petit nombre d’agents d’enregistrement ce qui a fait que beaucoup de parents sont retournés sans faire enregistrer leurs enfants. Il s’était également fait remarquer des parents qui perdent les extraits d’acte de naissance ou changent de résidence et qui cherchent à faire enregistrer l’enfant pour la seconde fois.

Selon le gouverneur Minani, le non enregistrement des enfants à l’état civil a beaucoup de conséquences sur l’enfant, la famille et l’entourage. Outre qu’il perd beaucoup de ses droits sociaux et économiques, les litiges dans la famille et l’entourage ne font que s’aggraver.