• sam. Avr 13th, 2024

Les partenaires opérant dans le domaine de la protection sociale appelés à œuvrer en faveur du bien-être des bénéficiaires

ByAdministrateur

Fév 5, 2024

BUBANZA, 29 jan (ABP) – Les partenaires au développement opérant dans le domaine de la protection sociale sont appelés à œuvrer en faveur du bien-être de leurs bénéficiaires respectifs, a-t-on appris vendredi le 26 janvier, au chef-lieu de la province Bubanza (nord-ouest du Burundi) lors de l’atelier de coordination des projets et programmes de protection sociale œuvrant en provinces Bubanza, Cibitoke, Bujumbura et Bujumbura-mairie.

Cet atelier, dont l’objectif était d’échanger sur la mise en œuvre de ces projets et programmes des partenaires, des défis rencontrés et solutions, a été organisé par le ministère ayant les Affaires sociales dans ses attributions, à travers le SEP/CNPS (Secrétariat exécutif permanent de la Commission nationale de la protection sociale).

Selon le Directeur administratif et financier du SEP/CNPS, M. Désiré Niyiburana, « le Burundi bénéficie de plusieurs appuis et interventions de ces partenaires techniques et financiers, des ONGs internationales et locales, mais leur impact réel sur le développement socio-économique du pays reste à prouver ».

Des contraintes à la bonne exécution des projets et programmes qui ont été évoquées par des partenaires œuvrant dans la protection sociale sont, entre autres, la faible adhésion à la mutualité de santé communautaire, la décision de la BRB de suspendre l’épargne et le crédit au sein des groupements solidaires, l’insuffisance du carburant, des terrains inaccessibles, la hausse des prix des produits de première nécessité et autres, a-t-on appris sur place.

Face à toutes ces contraintes, le représentant du SEP/CNPS, M. Désiré Niyiburana, a promis d’approcher tous les concernés pour le dénouement. Il exhorte toutefois les partenaires œuvrant dans la protection sociale à remplir convenablement leurs missions, en collaboration avec les services techniques provinciaux, et à donner toujours des rapports à l’administration. Il invite les administratifs à suivre régulièrement la mise en œuvre de ces projets et programmes afin de prévenir tout dérapage. Il met en garde les employeurs qui ne se préoccupent pas de la protection sociale de leurs employés, précisant qu’ils courent des sanctions conformément à la loi.

Vue partielle des participants