• dim. Avr 21st, 2024

La malnutrition est un fardeau économique

ByAdministrateur

Fév 6, 2024

BUBANZA, 6 fév (ABP) – Le Secrétariat Exécutif Permanent de la Plateforme Multisectorielle de Sécurité Alimentaire et de Nutrition (SEP/PMSAN) a organisé, la semaine dernière en province  Bubanza (Nord-Ouest du Burundi), un atelier de deux jours, de renforcement des capacités des membres des Comités de Pilotage de la Plateforme Provinciale de Sécurité Alimentaire et de Nutrition (COPIL/PPSAN) des provinces Bubanza, Cibitoke et Makamba, en matière de gouvernance multisectorielle au niveau local, dans le domaine de la sécurité alimentaire et nutritionnelle, constate-t-on sur place.

Selon Dr Agnès Icoyanditse, qui a représenté le SEP/PMSAN, le rôle des COPIL/PPSAN est d’importance capitale pour guider les actions, orienter la mobilisation des ressources et assurer la mise en œuvre efficace des politiques, projets et programmes des divers partenaires. Selon Dr Icoyanditse, la sécurité alimentaire et la nutrition constituent un des enjeux majeurs qui nécessitent une action coordonnée et efficace de la part de toutes les parties prenantes, car, la malnutrition est un fardeau économique qui ralentit la croissance des pays, entrave le développement, la réussite scolaire. Elle affaiblit la productivité et contribue à la persistance de la pauvreté, favorise les maladies qui pèsent lourdement sur les systèmes de santé, a-t-elle ajouté.

La sécurité alimentaire et la nutrition garantissent, donc, au pays, un capital humain suffisamment productif pour un développement socio-économique durable.

Différentes parties prenantes intervenant dans la sécurité alimentaire et la nutrition, ont été appelées à la conjugaison des efforts, en créant un environnement favorable permettant d’atteindre un pays, où chaque individu dispose à manger en quantité et en qualité, un capital humain suffisamment productif. Cette conjugaison des efforts, fera également progresser le Burundi à son émergence en 2040 et à son Développement intégral en 2060, ont constaté les  participants.

Signalons qu’après cet atelier, ces membres des COPIL/PPSAN vont à former ceux des Comités de Pilotage des Plateformes Communaux pour la Sécurité Alimentaire et la Nutrition (COPIL/PCSAN), en vue de l’éradication de la malnutrition.