• jeu. Fév 29th, 2024

L’élimination complète du paludisme est possible, selon le médecin directeur de la santé

ByAdministrateur

Fév 9, 2024

CANKUZO, 8 fév (ABP) – S’appuyant sur les statistiques qui montrent que les cas de  paludisme ont diminué durant les deux dernières années passant de plus de 272 mille à 105 mille cas, le responsable du bureau provincial de santé à Cankuzo, Dr. Frédéric Faustin Irambona espère que l’élimination complète de cette maladie est possible. Il a révélé cela, lors d’une réunion de présentation des réalisations trimestrielles et de perspectives d’avenir de ce secteur, tenue au chef-lieu de cette province, mercredi le 7 février 2024, a constaté l’ABP sur place.

Lors de cette réunion  tenue sous l’appui de l’ONG World Vision,  on s’est félicité de cette chute de cas de paludisme, une situation qui donne l’espoir de disparition complète de cette maladie, si la population respecte toujours les instructions données par les leaders de la santé et les administratifs.

En effet, Parmi les actions ayant contribué à cette réduction, on a cité les campagnes de pulvérisation intrant-domiciliaire et de distribution des moustiquaires imprégnées d’insecticide en 2022, organisées par le gouvernement au niveau des ménages, ajoutant que les femmes enceintes en bénéficient à tout moment.

Toutefois, les participants ont découragé le comportement le mauvais usage des moustiquaires. Par ailleurs,  Dr. Irambona a fait savoir que les programmes de dépistage de cette pathologie continuent au niveau des centres de santé ainsi que dans les communautés avec l’intervention des agents de santé communautaire.

Il a profité de l’occasion  pour sensibiliser la population à assurer la propreté dans les parages de leurs habitations pour éviter la multiplication des moustiques.

Il a toutefois plaidé pour les renforcements de capacités des prestataires de la santé, afin d’aboutir à l’élimination de cette maladie mortelle.