• ven. Avr 19th, 2024

L’APPBU demande la facilitation pour l’approvisionnement en sucre, en carburant et en bois de chauffage afin de bien produire du pain au quotidien

ByAdministrateur

Fév 20, 2024

BUJUMBURA, 20 fév (ABP) – Les membres de l’Association des producteurs de pain artisanaux du Burundi (APPBU) demandent aux ministères en charge du Commerce, de l’Environnement et de l’Hydraulique de leur faciliter l’approvisionnement en sucre, en bois de chauffage et en carburant, afin qu’ils puissent bien produire du pain de qualité et en quantité suffisante.

Cette demande a été formulée la semaine dernière, à Bujumbura, lors de l’assemblée générale de cette association qui avait été organisée en vue de s’autoévaluer et d’échanger sur les perspectives d’avenir.

Cette assemblée générale de l’APPBU a été rehaussée par le secrétaire exécutif permanent de la commune Mukaza, M. Léonard Wakana, le conseiller juridique au département du commerce intérieur, Mme Sandrine Kanyamuneza, le conseiller au cabinet du ministre en charge de l’environnement, M. Innocent Ntezahorigwa, ainsi que les partenaires de cette association qui vont bientôt lui fournir des emballages industriels.

Le président de l’APPBU, M. Innocent Nduwimana a précisé que cette association a vu le jour en 2018 après la décision du gouvernement d’interdire et de retirer sur le marché la production et l’importation de tous les emballages non biodégradables.

Photo de famille des membres de l’association

M. Nduwimana a fait remarquer que malgré les difficultés qu’ont rencontrées les membres de l’APPBU dans différentes provinces du pays, suite au manque du sucre à mélanger avec d’autres ingrédients, du bois de chauffage pour alimenter les fours et du carburant pour ceux qui disposent des groupes électrogènes, les producteurs de pain artisanaux ont fait tout leur mieux pour continuer à produire du pain au quotidien, surtout que ce dernier est considéré comme un aliment de base parmi tant de ménages à travers tout le pays.

Hormis la production du pain au quotidien, l’APPBU n’a pas manqué de poser des actes de solidarité tant internes qu’externes. Ainsi, elle a pu assister ses 5 membres qui ont perdu les leurs, à hauteur d’un million chacun. Au niveau externe, l’association a payé les factures de 7 patients démunis, à l’hôpital Prince Régent Charles, avec un montant total de deux millions. Elle a aussi assisté, en habits, en pain, en sucre et en argent, les prisonniers les plus vulnérables à Mpimba. Cette assistance aux prisonniers avait une valeur de deux millions de Fbu, selon le président de l’APPBU.

Les membres de cette association demandent, également, au ministère en charge de l’agriculture de leur octroyer une propriété pour planter des arbres car, ont-ils signifié, sans le bois de chauffage, ils ne peuvent rien faire.

Il a souhaité que, d’ici peu de temps, chaque groupement membre de l’APPBU ait un certificat de reconnaissance du Bureau burundais de normalisation et contrôle de la qualité (BBN) et du Centre national de technologie alimentaire (CNTA).

Le représentant de l’administration en commune Mukaza ainsi que les représentants des ministères ci-haut cités, ont encouragé l’APPBU à aller de l’avant tout en travaillant en synergie, et à chercher des experts en la matière pour apporter des innovations. Ils ont rassuré que les doléances de l’APPBU seront transmises aux instances habilitées. Ils ont, enfin, proposé que cette association puisse trouver d’autres alternatives dans le cadre de protéger l’environnement car, ont-ils expliqué, si l’on coupe un arbre, il faut planter deux.

Signalons que l’association des producteurs de pain artisanaux au Burundi compte à peu près 300 boulangeries à travers tout le pays.