• ven. Avr 19th, 2024

Les coopératives constituent une porte d’entrée à l’auto-financement des ménages

ByAdministrateur

Fév 20, 2024

KARUSI, 9 fév (ABP) – La coopérative Tubere Umucabandi de la colline Nyaruhinda, en commune Gitaramuka de la province Karusi (centre-est du Burundi) est en train de marquer un pas en avant, selon les témoignages des membres. Cette coopérative, âgée de quatre ans, est composée de 25 membres, à savoir 13 femmes et 12 hommes.

Elle s’occupe de l’agriculture et de l’élevage, et a décidé de compléter par l’épargne et crédit entre les membres.

A la fin de chaque année d’exercice, les recettes s’évaluent entre 300.000 et 400.000 FBu par membre, indique Venuste Mukiza, président du comité exécutif.

Avec comme vision l’auto-développement des membres, cette coopérative s’est fixée pour mission de travailler en commun, de changeùent de comportement et d’augmenter les revenus des ménages, d’après M. Mukiza. Les cultures de légumes, de maïs et du haricot apportent la ration aux membres d’un côté et sont des cultures commerciales de l’autre.

L’élevage des chèvres achetées et distribuées dans le strict respect de la chaîne de solidarité communautaire complète l’agriculture en fournissant la fumure organique, a révélé Mme Alice Manirakiza, membre de la coopérative. Par ailleurs, la scolarité facile des enfants, la construction des maisons semi-durables et l’ouverture des petites boutiques pour certains membres sont des résultats palpables, affirme Mme Alice Manirakiza

Signalons que l’ONG World Vision appuie cette coopérative par des semences sélectionnées et des engrais chimiques.