• sam. Avr 20th, 2024

Aménagement du terrain de l’école des sourds-muets qui va bientôt ouvrir ses portes en commune Rugombo

ByAdministrateur

Mar 5, 2024

CIBITOKE, 4 mars (ABP) – Des travaux communautaires d’aménagement de la cour intérieure de l’école des sourds muets de Karurama en commune Rugombo de la province Cibitoke (nord-ouest du Burundi) ont été organisés samedi le 2 mars et ont vu la participation des élus du peuple d’une équipe de la Banque de l’habitat du Burundi (BHB).

D’après le gouverneur de la province, M. Carême Bizoza, avec les travaux de finissage de cette infrastructure sociale, l’activité du jour était de terrasser et d’aménager la cour intérieure de cette école pour l’enseignement spécialisé des enfants ayant un handicap d’être sourds et muets.

De l’autre côté de cette école, le gouverneur a Bizoza a signalé les travaux de construction d’un bloc-latrines, constitué de deux fosses septiques, dont une fosse est déjà en place, bétonnée avec une dalle aussi. La province continue de rassembler des fonds pour terminer cette infrastructure à trois niveaux, qui doit être parmi les œuvres à inaugurer en juillet ou août prochain et ouvrir ses portes aux enfants sourds muets de la province et ceux d’autres coins du pays, a-t-il révélé. Pour y parvenir, des appuis sont les bienvenus, a-t-il souligné, précisant que la BHP a contribué en donnant 100 sacs de ciment.

Le représentant de la BHB, en même temps directeur d’audit, M. Polycarpe Nsabiyumva, a remis cet appui au gouverneur de province et a invité la population de Cibitoke à faire recours à la BHP qui offre beaucoup de services. Il a énuméré le service crédit, surtout pour les crédits de construction de logement, le service de pension complémentaire et le service de marketing.

M. Nsabiyumva a fait remarquer que la BHB a déjà pas mal de clients provenant de la commune Rugombo et a demandé aux autres de leur emboîter le pas.

Pour ce qui est d’une agence de la BHB en province Cibitoke, il a fait savoir qu’après deux ans de travail comme une Banque, elle va continuer de créer des agences dans tout le pays, après celles de Gitega, Ngozi, Rumonge et quatre autres éparpillées en Mairie de Bujumbura. Mais en attendant, la BHB rend ses services aux clients à travers le système Ecocash et lumicash, a-t-il indiqué.