• mar. Avr 23rd, 2024

L’ANAGESSA devrait revoir à la hausse les moyens destinés à l’achat des grains de maïs secs

ByAdministrateur

Mar 21, 2024

KAYANZA, 18 mars (ABP) – Au moment où le gouvernement burundais, via l’Agence nationale de gestion du stock de sécurité alimentaire (ANAGESSA), a entamé la campagne de collecte et d’achat des grains de maïs secs, les habitants de la commune Muruta en province Kayanza (nord du Burundi) disent qu’ils ont du mal à vendre leur production, du fait que les moyens destinés à cette campagne sont très minimes.

Pour cette raison, certains habitants optent de garder leur production à domicile, tandis que d’autres la donnent à crédits ou aux usuriers.

Abondant dans le même sens avec ses dirigés, l’administrateur communal de Muruta, M. Audace Hacimana, qui se dit satisfait de la production du maïs durant la récente saison culturale, fait savoir qu’ils ont déjà collecté environ 100 tonnes de grains de maïs secs et que le reste de la production attendue va au-delà de celle déjà collectée. Cette autorité communale à Muruta en profite pour inviter le service habilité, qui est l’ANAGESA, à prendre des mesures conséquentes afin que la population puisse vendre facilement sa production et satisfasse à ses besoins fondamentaux.