• mar. Avr 16th, 2024

La démographie galopante et la dégradation du secteur éducatif restent une préoccupation des natifs de la commune Kayanza

ByAdministrateur

Mar 21, 2024

KAYANZA, 19 mars (ABP) – Les natifs et les résidents de la commune et province Kayanza (nord) se sont réunis le 17 mars 2024, au chef-lieu de la province, pour évaluer les réalisations de l’an écoulé et des perspectives d’avenir. Les échanges ont porté essentiellement sur la question relative au taux de natalité élevé et le secteur éducatif qui tend à dégrader. Le ministre de l’Intérieur, du Développement communautaire et de la Sécurité publique Martin Niteretse, le secrétaire de la nouvelle province de Butanyerera au sein du parti CNDD-FDD M. Ferdinand Habimana, le gouverneur de Kayanza Rémy Cishahayo et d’autres cadres natifs ou œuvrant en commune Kayanza, participaient dans cette réunion.

Dans leurs discours respectifs, ils ont mis un accent particulier sur le secteur éducatif. Pour eux, il faut consentir plus d’efforts afin de redorer son blason. Dans cette optique, les natifs de la commune se sont convenus de mettre sur pied un fonds de soutien à l’éducation qui permettra même aux étudiants indigents d’avoir un bâtiment leur loué par la commune dès leur arrivée à l’université du fait que, certains lauréats de l’examen d’Etat ratent l’occasion de continuer avec l’enseignement supérieur faute de moyens financiers.

Les natifs de la commune Kayanza ont également abordé la question relative au taux de natalité élevé et à la démographie galopante. Pour certains, il y a risque de ne pas atteindre la vision nationale 2040-2060 à moins que les naissances soient planifiées.

Pour le ministre Niteretse, le plus étonnant est que les couples qui mettent au monde beaucoup sont ceux qui croupissent dans la pauvreté ce qu’il a qualifié de crime contre les enfants. Dans cette optique, il a suggéré d’intensifier les sensibilisations afin d’inciter les couples à limiter les naissances.

Etant donné qu’il y a déjà un projet de pavement de la voirie urbaine de Kayanza, les habitants des quartiers Gitaramuka, Giswahili et Kirwati ont été invités à dégager les constructions mises dans les endroits où ils ont reçu des indemnisations. A noter que la réunion a été clôturée par les échanges de vœux entre les natifs de la commune susdite.