• dim. Avr 21st, 2024

Le président de la République reçoit en audience la directrice générale de la BAD pour la région de l’Afrique de l’Est

ByAdministrateur

Mar 21, 2024

BUJUMBURA, 19 mars (ABP) – Le président de la République du Burundi, M. Evariste Ndayishimiye, a reçu en audience mardi le 19 mars Mme Nnenna Nwabufo, directrice générale de la Banque africaine pour le développement (BAD) pour  l’Afrique de l’Est.

Dans une interview accordée à la presse, le chef du bureau chargé de l’Information, de la Communication et du Porte-parolat du président de la République, Mme Rosine Guilène Gatoni,  a fait savoir que cette audience a donné l’opportunité au chef de l’Etat et à son hôte de revenir sur les bonnes relations qui lient le Burundi et la BAD, précisant que ces relations se manifestent par l’appui aux projets qui sont financés par cette banque au Burundi.

Lors des échanges, la  directrice générale de la BAD a fait connaître au chef de l’Etat qu’elle

est au Burundi avec une équipe d’experts dans le

domaine agricole pour une mission d’évaluation de la mise en œuvre de la stratégie de la  BAD qui couvrait la période de 2018 à 2023. Cette audience a aussi été caractérisée par un dialogue avec le président de la République pour identifier les projets prioritaires afin d’en tenir compte pour la nouvelle période qui va s’étaler jusqu’en 2028.

La directrice générale de la BAD  a vivement félicité le chef de l’Etat burundais car l’évaluation a étalé les progrès significatifs réalisés par le Burundi du point de vue politique, social et économique.

Mme Nwabufo a  salué le leadership du chef de l’Etat burundais qui, a-t-elle dit, est au côté de la population et suit de près la mise en œuvre des projets de développement.

Mme  Gatoni a indiqué que lors des échanges, la directrice générale de la BAD a fait connaître au chef de l’Etat burundais les projets prioritaires qui sont envisagés, notamment ceux de soutenir davantage le Burundi vers la promotion du secteur agricole dans les projets de compacte agricole, l’aménagement de la plaine de la Rusizi et le soutien au projet d’agropole qui pourraient aider le bureau stratégique pour le développement du Burundi et accompagner le Burundi dans l’exploitation des richesses minières, particulièrement le nickel.

Le chef de l’Etat burundais en a profité pour remercier la BAD pour son appui au développement du pays, en faisant mention particulièrement de l’appui de la BAD pour la construction du chemin de fer qui va relier le Burundi, la Tanzanie et la RDC et qui va faciliter les échanges commerciaux dans la région. Il n’a manqué d’évoquer le soutien de la BAD qui a été mis en avant dans le secteur agricole pour booster l’économie du pays afin de concrétiser la vision « chaque bouche ait à manger et chaque poche ait de l’argent « .