• ven. Avr 19th, 2024

Le développement va de pair avec la communication

ByAdministrateur

Mar 21, 2024

CANKUZO, 18 mars (ABP) – Si la communication n’est pas promue, le développement reste impossible, a déclaré le Directeur général a.i de la Communication et des Médias au sein du ministère de la Communication, des Technologies de l’Information et des Médias, M. Oscar Nzohabonayo, lors d’un atelier de formation des leaders provinciaux sur la stratégie nationale de la communication pour le développement que le dit ministère a organisé vendredi le 15 mars, au chef-lieu de la province Cankuzo (est du Burundi), a-t-on constaté sur place.

Lors de cet atelier qui a réuni les administrateurs communaux et les conseillers chargés du développement dans les communes et provinces de Cankuzo, Muyinga et Ruyigi, le Directeur général a.i de la  Communication et des Médias a indiqué que la communication et le dialogue sont indispensables dans le développement. Il a précisé que  même si les projets de développement parviennent à être réalisés, leur pérennisation reste impossible si la population n’est pas consultée.

La communication sur le développement et les dialogues, selon  M. Nzohabonayo, met en priorité la transparence et la confiance tout en laissant la population se rendre compte de l’état d’avancement des activités pour s’impliquer davantage dans leurs réalisations.

L’exemple est celui de la province Muyinga qui a réussi à se construire l’immeuble abritant le bureau provincial, a témoigné le conseiller de cette province en  charge du développement, M. Oswald Ntakirutimana, qui fait savoir que la communication sur les médias et via les films qu’ils ont réalisés ont beaucoup influencé dans la réussite de ce projet. Selon lui, hormis la planification des projets pratiquement réalisables, la communication et les actions constituent une solution durable pour le développement. Ainsi, a-t-il dit, il est déplorable d’avoir planifié des projets qui ne seront jamais réalisés.

C’est dans ce cadre que le Directeur général a.i de la Communication a interpellé les communes à prévoir des fonds à allouer à la communication pour le développement. Il a, en outre, appelé les leaders à sensibiliser la population à toujours communiquer et dialoguer sur leurs projets de développement ménagers, étant donné que ces derniers servent de base à l’appui du développement du pays.