• mar. Avr 23rd, 2024

Programmation budgétaire et économique pluriannuel, un des points à l’ordre du jour du conseil des Ministres

ByAdministrateur

Mar 28, 2024

BUJUMBURA, 20 mars  (ABP) – Le Conseil des Ministres s’est réuni au Palais Ntare Rushatsi, ce mercredi  20 mars 2024, sous la présidence du chef de l’Etat M. Evariste Ndayishimiye. 14 points étaient au menu de cette réunion. Le conseil s’est penché en 1ère lecture sur le projet du plan national de développement du Burundi 2018-2027 révisé et son plan d’actions prioritaires. En seconde lecture, il a été analysé le projet de décret portant détermination des rôles, attributions et cadre relationnel des acteurs dans le cadre de la décentralisation de l’ordonnancement. En troisième lecture, il a été analysé le document de programmation budgétaire et économique pluriannuel.

Trois projets de lois sur la table du conseil des ministres concernent  la ratification d’accords de don entre le Burundi et l’Association internationale de développement, signés à Bujumbura le 25 janvier 2024, relatifs  au financement additionnel du projet d’appui aux fondations de l’économie numérique (PAFEN), au financement du projet pour accès au financement pour l’importation des produits stratégiques et au financement additionnel en faveur du projet hydroélectrique de Jiji et Mulembwe.

Vue partielle des membres du Conseil

Parmi les points à l’ordre du jour du conseil des ministres figuraient aussi l’analyse de 3 Projets de loi portant accords signés à Libreville le 16 février 2024 dernier, entre le Burundi et le Gabon. Il s’agit d’un accord général de coopération, un accord commercial et un accord relatif à la coopération en matière de main d’œuvre entre le Burundi et le Gabon.

Les autres points qui ont fait l’objet d’analyse par le conseil des ministres, portent sur le projet de décret portant création, missions , organisation et fonctionnement du comité national de la zone de libre-échange continentale ; la note d’information sur le rapport de la commission chargée de produire les calculs des cotisations et majorations de retard pour les carrières des ex PMPA et complément de la carrière des démobilisés ou mis en retraite.

Le conseil s’est également penché sur le projet de préparation, de réponse et de résilience aux urgences sanitaires au Burundi dans le cadre de la phase II de ce programme en Afrique Orientale et Australe et le Projet de décret portant retrait d’un terrain concédé à la Société Tanganyika Tile Industry. En dernière lecture, le Conseil a analysé la note de fixation du prix aux producteurs du café cerise