• sam. Avr 13th, 2024

Le Musée du PCC, une bibliothèque pour l’histoire du parti et du pays

ByAdministrateur

Mar 29, 2024

BEIJING, 29 mars (ABP) – Des journalistes africains en visite en Chine depuis fin février dans le cadre du programme  » Voyage en Chine « , accompagnés par le directeur du Centre international de communication de la presse de Chine (China International Press Communication Center, CIPCC), Yu Lei, ont effectué mardi 26 mars 2024, un visite au Musée du Parti Communiste de Chine (PCC) situé à Pékin, capitale de la Chine.

Au cours de la visite, les facilitateurs en communication ont rappelé que le Parti communiste chinois a été fondé le 1er juillet 1921. De 1921 à 1949, le PCC a dirigé le peuple chinois dans sa lutte armée ardue et a finalement réussi à renverser le régime de l’impérialisme, du féodalisme et du capitalisme bureaucratique et à établir la République populaire de Chine (RPC).

Après la fondation de la RPC, ont-ils ajouté, le PCC a dirigé le peuple chinois de tous les groupes ethniques dans la défense de l’indépendance et de la sécurité du pays, achevant avec succès la transition de la nouvelle révolution démocratique à la révolution socialiste, en menant une construction socialiste systématique à grande échelle, et en réalisant un progrès économique et culturel sans précédent dans l’histoire chinoise.

Après la fondation de la RPC, le PCC a continué à conduire la nation vers des progrès constants en triomphant des menaces répétées, des sabotages et des provocations armées des impérialistes et des hégémonistes ; à sauvegarder l’indépendance et la sécurité de la nation; à réussir un grand transfert de la société chinoise de la nouvelle démocratie au socialisme ; à accomplir, d’une manière générale, la transformation socialiste de la propriété privée des moyens de production et à lancer, de manière planifiée, la construction économique socialiste à grande échelle ; et à permettre aux causes économiques et culturelles chinoises d’atteindre un développement sans précédent.

De par sa nature, ont-ils révélé, le PCC est l’avant-garde de la classe ouvrière chinoise ainsi que du peuple chinois et de la nation chinoise. C’est le noyau du leadership pour la cause du socialisme à la chinoise. Le Parti représente la tendance de développement des forces productives avancées de la Chine, l’orientation de la culture avancée de la Chine et les intérêts fondamentaux de l’extrême majorité du peuple chinois.

Après la troisième session plénière du onzième Comité central du Parti à la fin de 1978, le pays s’est lancé dans le plus grand changement de l’histoire de la Chine nouvelle. À partir de 1979, le PCC a commencé à mener la politique de réforme et d’ouverture initiée par Deng Xiaoping.

Plus de deux décennies après le lancement de la réforme et de l’ouverture, le développement économique et social de la Chine a été couronné de succès remarquables et le pays a adopté un nouveau visage. Il s’agit de la meilleure période depuis la fondation de la RPC au cours de laquelle le peuple chinois a récolté le plus de bénéfices matériels.

Après le 18ème Congrès national du Parti en 2012, le socialisme à la chinoise est entré dans une nouvelle ère.  » Les principales tâches auxquelles le Parti est confronté au cours de cette période visent à atteindre l’objectif du premier centenaire, à se lancer dans un nouvel élan pour atteindre l’objectif du deuxième centenaire et à continuer à avancer vers le grand objectif du rajeunissement national. Le Comité central du Parti rassemblé autour du camarade Xi Jinping, a conduit l’ensemble du Parti, l’armée et le peuple chinois de tous les groupes ethniques à aller de l’avant. L’objectif de construire une société de moyenne aisance à tous égards a été atteint dans les délais fixés, et la cause du Parti et du pays a connu des réalisations et des changements historiques. Tout cela démontre la grande vitalité du socialisme à la chinoise. Le Parti tout entier, les forces armées et tout le peuple chinois sont plus unis et inspirés que jamais. Nous disposons désormais d’institutions plus solides, de bases matérielles plus solides et d’un état d’esprit plus proactif pour réaliser le rajeunissement national. Par une lutte acharnée, le Parti et le peuple ont montré au monde que la nation chinoise a réalisé une formidable transformation : elle s’est relevée, elle est devenue prospère et elle devient forte « , a-t-on lu sur l’un des murs du musée du PCC.

Depuis que Xi Jinping a pris le pouvoir, il a lancé une vaste campagne anti-corruption, tout en centralisant les pouvoirs au sein du bureau du secrétaire général du PCC, aux dépens de la direction collective des décennies précédentes. En 2021, le PCC a célébré son centenaire et la Chine a aidé tous les habitants du pays à sortir de l’extrême pauvreté. Il s’agit d’une étape importante pour la Chine ainsi que pour le monde, ont déclaré les facilitateurs de communication aux journalistes.

A toutes fins utiles, le musée du PCC est une bibliothèque pour l’histoire du parti et de celle du pays au vu des photos et des statues exposées à l’intérieur du musée, représentant les grandes figures qui ont marqué l’histoire de la Chine, dont la statue de feu président chinois Mao Zedong et la photo de l’actuel président chinois Xi Jinping. Le musée aide à comprendre clairement les trois questions fondamentales que nous devons nous poser lorsque l’on parle de construction d’une nation, telles que « D’où venons-nous ? ; Qui sommes-nous ? ; Où allons-nous ? », et nous devons ces dernières au Prof. Dr. Wang Yiwei dans son cours intitulé « De la modernisation chinoise à la modernisation mondiale pour tous ».