• mer. Avr 17th, 2024

Lancement officiel du PRODER dans la région centre

ByAdministrateur

Avr 2, 2024

GITEGA, 1er avr (ABP) – Le programme de développement de l’entrepreneuriat rural (PRODER) a organisé, mercredi le 27 mars, au chef-lieu de la province Gitega (centre du Burundi), un atelier de lancement et d’information sur les activités dudit programme à l’endroit des différents intervenants dans ce programme des provinces Gitega, Karusi et Muramvya, a constaté l’ABP sur place.

Le conseiller du gouverneur de Gitega en charge du Développement, M. Serges Sabukunze, a vivement remercié le gouvernement du Burundi qui, en collaboration avec le FIDA, a mis en place le PRODER qui va soutenir les jeunes chômeurs ruraux. Il initiera les administratifs lors du ciblage des bénéficiaires et indiquera à chaque commune le tout moment à y allouer afin d’y tenir compte lors de la planification du PTBA.

Le coordinateur du programme PRODER, M. Côme Ntiranyibagira, a signifié que ledit programme appuiera les entreprises agro-pastorales des jeunes ruraux afin de les aider à développer ces entreprises pour contribuer dans la mise en œuvre de la vision 2040-2060.

Selon le chargé du suivi-évaluation au sein du PRODER, M. Joseph Gahungu, ce programme sera exécuté dans 12 provinces du pays pour une période de 7 ans, avec un montant de 89.399.000 USD. Au moins 39.000 emplois pour jeunes et 7.840 micros et petites entreprises seront créés, a-t-il indiqué. Pour M Gahungu, le choix de ces 12 provinces a tenu compte de l’indice de la pauvreté ; du niveau de vulnérabilité à l’insécurité alimentaire, nutritionnelle et aux effets du changement climatique ; des conditions favorables à l’installation et l’insertion des jeunes ; du potentiel de développement rural et des possibilités pour l’intensification des activités agrosylvopastorales et halieutiques ; des possibilités d’extension de l’intervention du FIDA pour couvrir les provinces ou communes non suffisamment couverte de manière à optimiser l’impact des interventions du FIDA sur les cibles ; etc.

Les membres du conseil des jeunes au niveau provincial et communal ont vivement salué ce programme qui vise à soutenir les jeunes souvent en situation de chômage. Cependant, ces jeunes ont fait savoir qu’ils n’ont pas été satisfaits de leur place de membre dans les comités provinciaux et communaux alors que le programme est dédié aux jeunes.

Le coordinateur national de ce programme, M. Côme Ntiranyibagira, a signalé que même dans les conseils d’administration, les membres d’une société donnée sont moins nombreux, estimant que les comités provinciaux et communaux sont bien organisés. Il a également précisé que les jeunes qui ont été financés par le Programme d’autonomisation économique et d’emploi des jeunes (PAEEJ) ou d’autres projets peuvent encore bénéficier du financement de PRODER s’ils désirent réaliser des activités qui manifestent des intérêts et peuvent donner des emplois à d’autres jeunes.