• mar. Avr 16th, 2024

Plus de concubines, couples illégaux et enfants non enregistrés au-delà du 30 juin 2024, selon le gouverneur

ByAdministrateur

Avr 2, 2024

NGOZI, 28 mars (ABP) – Les femmes concubines n’auront plus de place dans les ménages en province Ngozi après le 30 avril 2024.  Cette  déclaration est du gouverneur de cette province Désiré Minani.

Selon cette autorité, les administratifs a la base ont jusqu’au 30 avril pour traquer et faire sortir les femmes concubines de toutes les maisons qu’elles occupent avec leurs concubins. La campagne a d’ailleurs déjà débuté. Les couples  en union illégales ont quant à eux jusqu’au 30 juin pour régulariser leurs mariages. Pour les hommes qui se désisteront, le gouverneur  a signalé que l’administration va se référer à la rigueur de la loi. Ils seront contraints, selon lui,  car ils transgressent le Code des Personnes et de la Familles et sont à la base de l’insécurité sociale et des conflits interminables qu’on observe dans les ménages.

Le Gouverneur Minani a déploré que plus de 1300 ménages aient été recensés comme vivant en union illégale. De plus, a-t-il souligné, les parents ont l’obligation de faire inscrire dans le registre des naissances leurs enfants.  La dernière campagne d’enregistrement tardif des naissances organisée par le gouverneur a montré que beaucoup d’enfants ne sont pas enregistrés car, plus de 28000 enfants ont été inscrits pour une durée de deux semaines. Le gouverneur Minani se veut aussi catégorique à ce sujet et pointe du doigt les pères qui refusent de reconnaître la paternité pour leurs enfants.