• lun. Avr 22nd, 2024

Vers une autonomisation des jeunes et des femmes des milieux ruraux

ByAdministrateur

Avr 2, 2024

RUTANA, 27 mars (ABP) – Trente-neuf mille emplois pour jeunes, la création de sept mille huit cents quarante micro et petites entreprises rurales viables par les jeunes et les femmes individuellement ou en groupes, ainsi que l’amélioration de l’état nutritionnel pour cinquante et un mille ménages avec des enfants de moins de cinq ans et les femmes en âge de procréation font partie des prévisions du programme de développement de l’entrepreneuriat rural (PRODER), qui va être mis en œuvre dans douze provinces du Burundi, a signalé M. Joseph Gahungu, le chargé de suivi-évaluation au sein dudit programme, le mardi 26 mars 2024, lors de l’atelier régional de lancement et d’information sur les activités de ce programme, qui a eu lieu au chef-lieu de la province de Rutana.

Avec un financement d’à peu près quatre-vingt-dix millions de dollars américains, le PRODER appuiera et aidera dans la création des projets entrepreneurials des jeunes et des femmes des milieux ruraux dans les provinces d’intervention qui sont Karusi, Muramvya, Gitega, Kayanza, Ngozi, Muyinga, Bubanza, Cibitoke, Rutana, Ruyigi, Makamba et Bururi, et sera mis en œuvre sur une durée de sept ans..

Gahungu a indiqué que parmi les raisons qui ont influencé la mise en place dudit programme figurent le taux élevé de chômage et de dépendance des jeunes et la faible productivité du capital et des systèmes agricoles, ajoutant que le PRODER interviendra dans les milieux ruraux afin d’y apporter un développement durable pour que « chaque bouche ait à manger et chaque poche de l’argent ».

Au moment où ledit programme ne concerne que les jeunes d’entre quinze et trente-cinq ans, il promouvra la production, la transformation, la conservation ainsi que la commercialisation des produits alimentaires, a souligné M. Gahungu.