• mer. Mai 29th, 2024

Appel à l’implication effective des femmes dans le développement durable de leurs ménages

ByAdministrateur

Avr 4, 2024

BUBANZA, 3 avr (ABP) – Les femmes de la province de Bubanza (nord-ouest du Burundi) sont appelées à l’implication effective dans le développement durable de leurs ménages et du pays, et d’être de bonne référence en tout, a-t-on appris, samedi le 30 mars 2024, lors de la célébration de la journée internationale de la femme en cette province.

Dans son allocution, la représentante provinciale du forum national des femmes, Perpétue Bampanze, a invité les hommes à ne pas être des obstacles à l’épanouissement de leurs épouses et à les encourager à adhérer dans les coopératives d’auto-développement. Les époux devraient être complémentaires, ajoute-t-elle.

Mme Bampanze déplore qu’il existe encore des femmes qui n’ont pas accès à la production agricole de leurs ménages, alors que ce sont elles qui produisent beaucoup. Elle déplore, également, la non implication des femmes par certains hommes, dans la vente des biens familiaux, le concubinage et l’adultère encore visibles, et certains administratifs à la base qui n’écoutent pas des femmes qui portent plaintes chez eux. Elle demande donc que cette journée soit une bonne occasion d’introspection.

La représentante provinciale du forum national des femmes a fait savoir que les femmes s’engagent à la sauvegarde de la paix et la sécurité, au respect des autorités, à la bonne éducation des enfants surtout des filles. D’autres engagements étant la sensibilisation des filles en faveur de la scolarisation des filles, l’apprentissage des métiers, l’adhésion des filles dans les corps de défenses et de sécurité, la mise en place des champs de rayonnement par des femmes et autres, a-t-on appris sur place.

Quant au gouverneur de la province Bubanza, Cléophas Nizigiyimana, il appelle les hommes à la valorisation de leurs épouses qui, selon lui, leur rôle reste incontournable dans les ménages. Il met en garde des hommes et femmes qui se méconduisent, dans le concubinage, qu’ils courent des sanctions conformément à la loi.

A noter que les festivités ont été agrémentées par un défilé des femmes organisées par les différentes associations et les policières. A signaler, aussi, qu’une aide en vivres et pagnes ont été octroyée aux femmes vulnérables par le forum provincial des femmes. Ces festivités ont également vu la présence de différents cadres natifs de la province Bubanza, comme Mme la ministre de la Communication, des Technologies de l’Information et des Médias.