• sam. Avr 20th, 2024

Le ministre de la sécurité publique  recommande la pratique de l’ agribusiness

ByAdministrateur

Avr 4, 2024

MWARO, 2 avril (ABP) – Le ministre de l’Intérieur, du Développement communautaire et de la Sécurité publique,  Martin Niteretse a rencontré lundi, le 1er avril 2024, les administratifs et les chefs de services déconcentrés de la province Mwaro, en vue d’échanger sur différentes préoccupations dans tous les secteurs.

A cette occasion, le ministre Niteretse a salué le bon voisinage entre les autorités provinciales de Mwaro car, on n’entend plus encore de divisions comme auparavant, a-t-il dit. Au cours des échanges, les participants ont soulevé des doléances entre autres le manque du personnel dans les secteurs de la santé, de l’éducation, de l’agriculture et l’élevage  et le refus de l’exécution des jugements rendus par les tribunaux.

En matière de la justice, M Niteretse a demandé aux  administratifs de conseiller les justiciables de changer ce comportement qui handicape le développement, ajoutant qu’en province Mwaro, les conflits fonciers ont diminué. En matière de l’agriculture et l’élevage, il s’est réjoui que la province Mwaro soit une province plus productive d’où il s’avère nécessaire de sensibiliser la population de pratiquer l’agribusiness et non l’agriculture de subsistance. S’agissant des terres domaniales de l’Etat inexploitées, il leur a demandé de les attribuer aux coopératives ou associations pour les exploiter, mais avec des contrats. Concernant les défis soulevés en matière de la cuniculture, où les éleveurs  se sont se plaints que la plupart de lapereaux meurent après leur naissance, le ministre Niteretse  a demandé aux les chefs de collines de contacter des vétérinaires zonaux ou communaux pour  qu’ils suivent de près cette situation.

En ce qui concerne le manque du personnel, le ministre Niteretse a répondu qu’il va soulever cette doléance aux autorités compétentes pour y trouver une solution. Il a terminé en interpellant tout un chacun, dans son secteur, à  être responsable,  à  avoir une vision du pays et non une vision  personnelle.

Le gouverneur de la province Mwaro, col Gaspard Gasanzwe a indiqué  au cours de cette réunion que la cohabitation entre la population est bonne.  Il s’est réjoui que les fertilisants organo minéraux soient arrivés à temps au cours de  cette saison culturale B,  et que la population soit à l’œuvre dans l’agriculture et l’élevage.

Il relevé, cependant, des défis comme la recrudescence du vol dans les champs et dans les ménages, des jeunes qui vont à l’étranger à la recherche du travail.

Le gouverneur  Gasanzwe n’a pas manqué de souligner que l’administration travaille dans la quadrilogie pour maintenir la paix et la sécurité.