• lun. Mai 20th, 2024

Les motards appelés à se conformer à la loi dans l’exercice de leur métier

ByAdministrateur

Avr 15, 2024

RUTANA, 13 avr (ABP) – Les personnes assurant le transport rémunéré des biens et des personnes à motos doivent être munies d’un permis de conduire et doivent s’assurer que leurs engins disposent tous les documents nécessaires pour l’exercice de leur fonction conformément à la loi.  Cet appel leur a été lancé par le gouverneur de la province de Rutana M. Olivier Nibitanga, lors d’une réunion qu’il a tenu à leur intention le 11 avril 2024, en commune et province de Rutana.

Nibitanga a indiqué qu’en cas d’accident de roulage, les associations d’assurance interviennent quand ils trouvent que des chauffeurs impliqués sont en ordre. C’est dans ce cadre que le gouverneur de la province Rutana a averti les conducteurs des motos que transporter plus d’un client à bord d’une moto est une infraction et que quiconque sera appréhendé faisant ce type de chargement sera puni conformément à la loi, arguant que cette pratique est à l’origine de pas mal d’accidents de roulage.

Il a déploré les conséquences des accidents de roulage dans les familles où 96 patients sont alités dans différents hôpitaux en cette province suite aux accidents impliquant des motos.

S’agissant des personnes qui se font déplacé par une moto qui a déjà un autre client, le gouverneur Nibitanga leur a aussi prévenu qu’ils seront punis car ils en sont complices. Le fait que certains des propriétaires de motos ne favorisent pas la tâche à leurs chauffeurs en refusant de leur octroyer tous les documents nécessaires pour l’utilisation de ces engins préoccupent ces derniers comme ils l’ont indiqué parmi d’autres questions.

Le gouverneur Nibitanga  a saisi l’occasion pour appeler les propriétaires de motos de posséder des documents nécessaires afin que ces engins puissent circuler librement avant d’en chercher des chauffeurs qui doivent aussi être en ordre.

Quant au commissaire provincial de la police à Rutana M. Charles Bondo, il a appelé les motards à se mettre ensemble dans des associations ou coopératives de développement afin de pouvoir atteindre ensemble la vision du Burundi émergent en 2040 et pays développé en 2060.