• mer. Juin 19th, 2024

L’ambassadeur d’Algérie au Burundi présente ses adieux au président de la République

ByAdministrateur

Avr 26, 2024

BUJUMBURA, 25 avr (ABP) – Le Président de la République du Burundi, Evariste Ndayishimiye, a reçu en audience, jeudi le 25 avril, au palais de Kiriri, l’ambassadeur d’Algérie au Burundi, M. Hamid Boukrif, venu lui présenter ses adieux au terme de son mandat de 2 ans qui vient de prendre fin.

A la sortie de l’audience, l’ambassadeur de l’Algérie au Burundi a indiqué qu’avec le chef de l’Etat burundais, ils ont eu l’occasion de faire l’évaluation de la coopération entre les deux pays qui, a-t-il dit, est au beau fixe. Il a rappelé que le Burundi et l’Algérie ont traversé ensemble les défis liés à la paix, la sécurité et la stabilité. Il a profité de l’occasion pour féliciter le chef de l’Etat pour son attachement à la formation du citoyen burundais, expliquant qu’un peuple réconcilié produit un citoyen responsable.

Ce fut aussi pour l’ambassadeur Boukrif une occasion d’encourager le président Ndayishimiye

dans son chemin qu’il a entamé de conduire le Burundi dans des meilleurs horizons. Il a promis que l’Algérie continuera à appuyer le Burundi dans les domaines de l’éducation et la formation professionnelle. Selon lui, le Burundi étant un pays où il a été parfaitement intégré, il partira avec un sentiment d’avoir apporté sa petite contribution et témoignera que les Burundais sont un peuple généreux.

De son côté, le porte-parole du président de la République du Burundi, Mme Rosine Guilène Gatoni, a fait savoir que le chef de l’Etat a, lui aussi, félicité l’ambassadeur d’Algérie au Burundi, lui précisant qu’au cours de son mandat, les relations entre les deux pays se sont beaucoup renforcées. Comme le Burundi a entamé un vaste chantier de développement, il lui a demandé de porter loin la voix du Burundi, même après son départ, expliquant que le Burundi a besoin du soutien de la part de ses partenaires et pays amis pour arriver à la vision d’un Burundi pays émergent en 2040 et développé en 2060 . Ce que l’ambassadeur a promis de faire.