• lun. Juin 24th, 2024

Célébration de la journée internationale des jeunes filles dans le secteur des TIC

ByAdministrateur

Mai 7, 2024

BUBANZA, 3 mai (ABP) – Les jeunes filles sont appelées à jouer le rôle de leader et contribuer à la construction d’un avenir numérique bénéfique pour tous, a-t-on appris jeudi le 2 mai 2024 en commune Rugazi (nord-ouest du Burundi) lors de la célébration de la journée internationale des jeunes filles dans le secteur des TIC. Cette journée a été célébrée sous le thème « le leadership ».

Les festivités ont été rehaussées par la présence de l’assistant de la ministre ayant la communication et les médias dans ses attributions, M. Thierry Kitamoya.

En province de Bubanza, la représentativité des filles est visible, surtout au niveau de l’école fondamentale (ECOFO), où elles représentent 57% des écoliers, a dit le gouverneur de cette province, M.  Cléophas Nizigiyimana.

Il déplore néanmoins que ce taux diminue au post fondamental, à cause des abandons liés aux grossesses non désirées, la non considération des filles pour certaines familles et autres. Il a évoqué aussi, l’insuffisance des équipements informatiques dans les écoles.

Vue partielle des participants

Dans son allocution, l’assistant de la ministre ayant la communication et les médias dans ses attributions, a indiqué que l’avenir numérique requiert des jeunes filles, des femmes leaders qui sont, non seulement, compétentes, mais aussi des visionnaires ayant une voix pour plaider en faveur d’un monde plus inclusif, équitable et durable, en ligne et hors ligne.

Les TIC, a-t-il poursuivi, peuvent catalyser des changements positifs dans le quotidien des gens, surtout pour les jeunes filles, en particulier celles vivant dans les milieux ruraux. Ceci car, explique l’assistant du ministre, les TIC offrent non seulement, des opportunités professionnelles intéressantes, mais aussi elles sont un outil d’autonomisation.

Les compétences en TIC sont facilement transférables, ce qui signifie que des jeunes filles peuvent travailler dans n’importe quel pays du monde, ajoute-t-il.

M. Kitamoya a invité les jeunes filles et femmes à être des leaders, à mettre de côté les stéréotypes et à contribuer à la construction d’un avenir numérique bénéfique pour tous. Il a promis que le ministère fera tout son mieux pour soutenir toutes les initiatives d’innovation.

Quant à Mme Clara Anyangwe, représentante résidant de l’ONU Femmes, elle fait savoir que le thème de « leadership » a été choisi dans le but de souligner le besoin crucial de modèles féminins, forts, dans les carrières scientifiques, technologiques, l’ingénierie et les mathématiques. Mme Anyangwe a promis l’engagement de l’ONU Femmes dans la promotion d’un leadership         féminin dans le secteur des TIC.

A noter que le ministère ayant la communication et les médias dans ses attributions a déjà mis en place des centres multimédias connectés dans les provinces de Bubanza, Kirundo, Karusi et Ruyigi, dans l’objectif de permettre l’accès aux technologies numériques, en particulier aux jeunes filles et leurs frères.