• mer. Juin 12th, 2024

Vers la valorisation de la culture du café

ByAdministrateur

Mai 20, 2024

KIRUNDO, 16mai(ABP) –  Le gouverneur de la province Kirundo (nord),  Colonel de police Victor Segasago exhorte les forces de l’ordre, les administratifs et tout un chacun de veiller à ce que le café  cueilli  soit  acheminé directement à l’usine de dépulpage afin d’éviter qu’il passe  dans des endroits inconnus car, beaucoup d’irrégularités s’observent dans la filière café, notamment la fraude, la collecte illégale du café parche, etc.

Ce message  a été lancé, lundi le 13 mai 2024, lors de la réunion de sécurité tenue à l’endroit des administrateurs communaux, des forces de l’ordre, des opérateurs économiques de la filière café, et ceux de la justice.

Le gouverneur a demandé aux invités de surveiller  s’il n’y a pas des gens qui collectent du café cerise sans fiches pouvant servir de rapport, et ceux qui collectent illégalement le café parche. Il a précisé que quiconque fait  cela doit être arrêté par la police et traduit devant la justice.

Un  représentant des usines de dépulpage a indiqué que ce sont de petits commerçants de la campagne qui collectent clandestinement du café parche issu de la cerise B et que la vente de ce café se fait d’une façon frauduleuse, surtout vers le Rwanda,  ce qui fait que la quantité de café cerise B n’est pas satisfaisante.

Le gouverneur Segasago a demandé aux policiers et militaires basés aux frontières avec le Rwanda d’être toujours vigilants, afin de décourager la fraude.