• mer. Juin 12th, 2024

Premier dialogue de partenariat entre le Burundi et l’Union européenne dans le cadre de l’accord de Samoa

ByAdministrateur

Mai 24, 2024

BUJUMBURA, 22 mai (ABP) – Le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération au développement, M. Albert Nshingiro, l’ambassadeur de l’Union européenne (UE) au Burundi, Mme Elisabeth Pietrobon, et les chefs diplomatiques des Etats membres, à savoir l’Allemagne, la Belgique, la France, la Finlande et les Pays-Bas ont tenu mardi le 21 mai 2024, à Bujumbura, la première session du dialogue de partenariat dans le cadre de l’accord Samoa lié d’une part par les pays d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique, et d’autre part par l’UE et ses Etats membres.

                       Au 1er plan, de g. à dr, l’ambassadeur de l’UE au Burundi, l’ambassadeur de la Belgique au Burundi et l’ambassadeur d’Allemagne au Burundi

Dans le but de consolider les relations d’amitié et la coopération mutuellement avantageuse, les deux parties ont échangé sur des

sujets d’intérêts communs, notamment les modalités de la coopération UE-Burundi, la situation économique et le climat des affaires, l’état de droit et les droits de l’homme, ainsi que la coopération au niveau régional et international.

S’agissant des questions de sécurité, les mêmes parties ont réaffirmé leur attachement à la charte des Nations Unies et en particulier à ses principes de paix, de dialogue, de respect mutuel, de non-ingérence dans les affaires intérieures des autres Etats, de l’intégrité territoriale et de la résolution pacifique des différends.

Les deux parties se sont félicitées du climat constructif qui a présidé à leurs échanges,  soulignant que la poursuite du dialogue de partenariat est inspirée par une volonté partagée d’engagement au bénéfice du peuple burundais et européen.