• sam. Nov 26th, 2022

Les partenaires techniques et financiers invités à améliorer la coordination de leurs interventions

ByAdministrateur

Mai 22, 2021

GITEGA, 22 mai (ABP) – Le gouverneur de Gitega, M. Venant Manirambona, a appelé vendredi le 21 mai, lors d’une réunion de coordination des partenaires au développement, les représentants des partenaires techniques et financiers (PTF) intervenant dans la province de Gitega (centre du Burundi) à assurer une bonne coordination de leurs interventions pour éviter des duplications et des chevauchements de leurs activités sur terrain.

Le gouverneur Manirambona a aussi invité les représentants des partenaires techniques et financiers à prévaloir les valeurs patriotiques et de responsabilité dans leurs sphères d’actions respectives. Leurs réalisations doivent aussi marquer plus de visibilité dans leurs zones d’actions. Ils doivent aussi veiller à la pérennité de leurs réalisations.   Dans son discours, le gouverneur de Gitega a apprécié les réalisations de nombre des PTF sur terrain mais a déploré la duplication des interventions dans certaines communes en défaveur des autres.   Il a aussi déploré quelques cas de chevauchements dans les interventions de certains PTF. Pour corriger ces imperfections même si elles seraient isolées, M. Manirambona a invité les représentants des PTF intervenant dans les mêmes secteurs à se concerter lors de la planification de leurs interventions pour assurer une meilleure coordination de leurs interventions. Ils sont aussi conviés à collaborer avec les autorités administratives locales pour mener des activités qui répondent aux besoins de la population.

Il a aussi convié les représentants des PTF à veiller à la mise en application des recommandations du président de la République qui prône l’augmentation de la production pour atteindre un développement durable. Il a rappelé la nécessité d’encourager la promotion des coopératives et des associations des populations en général et des jeunes en particulier pour encourager le travail en synergie. Les différents partenaires au développement sont appelés à faire leur mieux pour améliorer leurs performances dans leurs zones d’actions.