• dim. Mai 29th, 2022

Plus de 80.000 vaches attendues pour la vaccination contre la dermatose nodulaire dans les provinces Bubanza et Muramvya

ByAdministrateur

Juin 2, 2021

BUBANZA/MURAMVYA, 31 mai (ABP) – Les provinces Bubanza et Muramvya comptent vacciner plus de 80.000 vaches contre la dermatose nodulaire.

A Bubanza (ouest), plus de 70.000 bovins sont attendus depuis ce lundi 31 mai en province Bubanza (nord-ouest du Burundi), pour la vaccination contre la dermatose nodulaire, a-t-on appris de la direction provinciale de l’Environnement, de l’Agriculture et de l’Elevage.

Selon le directeur provincial de l’environnement, de l’agriculture et de l’élevage, Emmanuel Ndikubaganwa, cette maladie est souvent visible surtout en commune Gihanga où se trouvent environ 50.000 bovins parmi ces 70.000.

Ndikubaganwa a appelé les éleveurs à répondre massivement à cette campagne de vaccination car, a-t-il dit, la contamination est rapide et facile parce qu’elle se fait surtout par frottement. L’autre appel aux éleveurs est de se préparer à la stabulation permanente qui débute avec le mois d’octobre de cette année.

A noter que chaque éleveur doit se munir d’une somme de 1000 FBu par vache pour l’achat des vaccins, et 2 sites de vaccination sont prévus dans chaque commune.

A Muramvya (centre-ouest), environ 11.600 bovins ont été recensés pour être vacciné pendant la campagne contre la dermatose nodulaire lancée ce lundi au centre vétérinaire situé au chef-lieu de la province Muramvya, a noté l’ABP sur place.

Les éleveurs des bovins dans la province Muramvya sont appelés à amener leurs bêtes, à partir de celles ayant deux mois de naissance et plus, dans la campagne de vaccination contre la dermatose nodulaire.

Il a fait également savoir que, dans le cadre de la santé animale, le gouvernement du Burundi a essayé de mobiliser tout le nécessaire y compris les vaccins pour que les éleveurs puissent en bénéficier avec une participation de mille francs burundais par tête de bovin.Cette campagne a été lancée dans l’avant-midi de ce lundi au centre vétérinaire de Muramvya respectivement par le directeur du BPEAE, Ali Kassim, le conseiller socioculturel du gouverneur de Muramvya et Séverin Bagorikunda, le conseiller à la direction de la santé animale. Ce dernier a fait savoir que cette campagne de vaccination des bovins en bonne santé a été organisée par le ministère ayant l’élevage dans ses attributions dans le cadre de la prévention contre la dermatose nodulaire qui est, selon Bagorikunda, une épisotie qui apparaît souvent au cours de la saison sèche, a-t-il martelé.

Notons que 11.600 bovins ont été recensés pour être protégé durant cette campagne lancée contre la dermatose nodulaire dans les cinq communes de la province de Muramvya, et parmi ceux-là 3500 bovins sont pour les éleveurs de la commune Muramvya.