• dim. Jan 23rd, 2022

Le président du Sénat a partagé la prière avec les chrétiens de l’église Pentecôte de Gahahe

ByAdministrateur

Juin 8, 2021

BUJUMBURA, 7 juin (ABP) – Le président du Sénat burundais, M. Emmanuel Sinzohagera, et les membres de sa famille se sont joints dimanche le 6 juin aux chrétiens de l’Eglise Pentecôte de Gahahe en zone Rubirizi, commune Mutimbuzi de la province Bujumbura (ouest du Burundi) dans la prière dominicale, a constaté l’ABP sur place.

Après l’accueil chaleureux réservé au président du Sénat et sa suite par les pasteurs de cette église, qui était ponctué par des champs des choristes, M. Sinzohagera, en même temps représentant légal de l’Eglise méthodiste Unie, s’est exprimé en pasteur. Il a indiqué que le premier miracle que le Tout-Puissant fait pour l’homme est de lui ajouter un jour de vie.

Le Burundi va célébrer mardi le 8 juin le premier anniversaire de la mort du président Pierre Nkurunziza, a rappelé le président du Sénat, signalant qu’il y aura, le même jour, la célébration de la journée nationale du patriotisme.

Il a, à cette occasion, appelé les Burundais à s’aimer les uns les autres car, a-t-il signifié, le président Nkurunziza prêchait le fondement de l’amour patriotique.

En commune Mutimbuzi, a-t-il”Tu ne peux pas prétendre aimer un Dieu que tu ne vois pas et haïr ton prochain”, a déclaré M. Sinzohagera, soulignant que l’amour de Dieu commence par l’amour envers ton semblable, sans tenir compte de ses origines.

dit, il y a aujourd’hui des gens qui ont besoin de cet amour, qui ont besoin d’être soutenus à cause des difficultés dans lesquelles ils ont été plongés suite à la catastrophe.

Le président du Sénat n’a pas manqué d’appeler les Burundais en général et les chrétiens de l’église Pentecôte de Gahahe en particulier à toujours respecter les mesures barrières exigées pour se prévenir contre le Covid-19.

Il a ainsi exhorté les gens à se faire dépister dès qu’ils ont un signe quelconque du Covid-19 et ne pas attendre que la santé se détériore surtout que, a-t-il martelé, le dépistage est gratuit. Il a enfin promis un don d’un million de francs burundais pour acheter le ciment afin de parachever les travaux de construction de ce temple de Dieu.