• jeu. Sep 29th, 2022

La mise en application des mesures barrières à la Covid-19 nécessite une amélioration

ByAdministrateur

Juin 22, 2021

BUJUMBURA, 17 juin (ABP) – La mise en application des mesures barrières pour la prévention de la propagation de la pandémie de coronavirus au Burundi nécessite une amélioration, a constaté l’ABP.

Ces derniers jours, il s’observe un certain relâchement dans la mise en application des mesures barrières de lutte contre la propagation de la pandémie de coronavirus telles que recommandées par le ministère ayant la Santé publique dans ses attributions.

Lors des visites effectuées dans différents lieux de rencontre de plusieurs individus, l’ABP a constaté que certaines mesures de lutte contre la propagation de cette maladie ne sont plus respectées.

A titre illustratif, on peut citer la mesure de se laver les mains avant d’entrer au marché. Cette mesure n’est pas actuellement une obligation dans certains marchés publics alors qu’avant, c’était une obligation et des dispositifs de lavage des mains étaient installés sur toutes les entrées des marchés. Actuellement, on entre comme si de rien n’était alors que c’est un lieu de rencontre des personnes venant de différents coins du pays.

Le port de masque dans les églises et différentes cérémonies culturelles n’est plus aussi une obligation. Certaines personnes le font et d’autres pas.

Même dans les bus de transport en commun où le port de masque est rendu obligatoire par la police spéciale de roulage, les passagers se précipitent pour mettre le masque au vu de la police de roulage. C’est après avoir constaté qu’il y a des amendes infligées aux contrevenants du port de masque dans les bus de transport en commun.

Une autre mesure barrière qu’on voit rarement sa mise en application est la distanciation sociale. Sauf dans les banques qu’on a essayé de la mettre en application, les autres lieux de rencontre ne respectent pas cette mesure. La salutation en se donnant les mains ou en s’embrassant a également repris son allure d’avant l’apparition de la pandémie de Covid-19.

Tous ces comportements qu’on a cités peuvent augmenter le nombre des cas de contaminations si la situation reste telle qu’elle est. De plus, des cas qui se sont révélés positifs et qui sont sous traitement existent encore. Un changement dans le sens positif est nécessaire. Il revient à l’administration de prendre des mesures appropriées afin de sensibiliser encore la population d’être responsable face à cette pandémie et sur le bien-fondé de respecter les mesures barrières de prévention de la propagation de Covid-19 telles que définies par le ministère de la Santé publique et de la Lutte contre le Sida.