• jeu. Sep 29th, 2022

Les utilisateurs d’un pont suspendu sur la rivière Kanyosha alertent sur son éventuelle destruction prématurée

ByAdministrateur

Juin 22, 2021

BUJUMBURA, 17 juin (ABP) – Les habitants des zones Kanyosha et Musaga, au niveau des quartiers Busoro et Kamesa, alertent sur une éventuelle destruction d’une passerelle suspendue sur la rivière Kanyosha au cas où l’interdiction aux motards et taxis vélos d’utiliser cette dernière ne se fasse pas dans les meilleurs délais.

En effet, sous le financement de la Banque africaine de développement (BAD), une société népalaise, Bridge Technology, a construit un pont suspendu à 12 m au-dessus de la rivière Kanyosha, avec une longueur de 78 m. A la fin des travaux, les habitants de ces deux zones se disaient soulagés. Plus besoin de passer dans la rivière Kanyosha avec des risques de noyade.

Selon ces habitants, l’ouvrage facilite également la circulation des biens et des personnes. Cependant, ils sont inquiétés par le mouvement des motards et taxis vélos qui se sont arrogés le droit de passer sur cette infrastructure d’une importance capitale pour les riverains alors que, selon eux, l’infrastructure est destinée exclusivement aux piétons.

« C’est vraiment triste de voir qu’une passerelle qui était réservée aux piétons seulement soit utilisée par des taxis moto et taxis vélos », a confié un des riverains, rencontré sur place. Ces riverains craignent une probable destruction prématurée et demande surtout aux autorités administratives la protection de cette infrastructure par la prise des mesures adéquates et appropriées.