• mer. Mai 18th, 2022

L’AVEDEC s’engage à intensifier ses œuvres d’encadrer la population sur la Gestion intégrée des ressources en eau

ByAdministrateur

Août 2, 2021

GITEGA, 28 juil (ABP) – L’Association villageoise d’entraide et de développement communautaire (AVEDEC), opérationnelle depuis 2002, se réjouit des résultats de ses œuvres de sensibilisation et de formation de la population sur la Gestion intégrée des ressources en eau, l’hygiène et l’assainissement, et sur l’adaptation au changement climatique.

Les réalisations sont remarquables surtout dans la zone Mugera de la commune Bugendana, en province Gitega (centre du Burundi), qui est sa zone d’actions, mais aussi dans les autres communes de cette province du centre du pays, voire même dans les autres provinces du Burundi, étant donné que les interventions de cette ONG locale s’étendent sur le territoire national, a indiqué le coordonnateur des programmes de l’AVEDEC, M. Léopold Simbarakiye, lors d’une interview accordée mardi à l’ABP.

Les œuvres de sensibilisation et de formation de la population ont l’objectif principal d’appuyer les agriculteurs afin qu’ils augmentent les rendements agricoles et améliorent leurs conditions de vie socio-économiques.

Parmi  les résultats  qui marquent la fierté de l’AVEDEC, le coordonnateur a notamment cité l’implication de la population de la colline Gitora dans la zone Mugera,  dans les actions de protection du sol par le traçage des courbes de niveaux sur une superficie de 40 hectares, la production et la plantation des arbres agro forestiers sur environ 10 ha, la distribution des plants des arbres agro forestiers aux ménages du milieu avoisinant le micro-bassin de Masare et des écoles de la zone de Mugera.

Cette ONG encadre et forme aussi les agriculteurs sur les techniques culturales modernes. C’est dans ce cadre même qu’elle a initié la pratique de l’irrigation collinaire du champ agricole qui est en bon état végétatif, même pendant la saison sèche.

Ce champ irrigué de Gitora a été visité le 23 juillet 2021 par le président de la République du Burundi, M. Evariste Ndayishimiye, qui a apprécié cette bonne pratique et a invité les agriculteurs qui n’ont pas encore commencé l’irrigation collinaire à démarrer pour augmenter la production agricole.

Pour étendre l’irrigation collinaire sur une grande superficie du micro-bassin de Masare et des bas-fonds de la colline Gitora, l’AVEDEC a construit un barrage qui sera fonctionnel au mois d’août prochain, a précisé M. Laurent Nkunzimana, chargé de la Mobilisation communautaire et de la Formation à cette ONG.

Le coordonnateur de l’AVEDEC se réjouit ainsi des résultats de l’encadrement des agriculteurs marqués notamment par l’intensification des cultures variées telles que les légumes, le haricot, le petit pois et le riz qui génèrent des revenus aux agriculteurs qui vendent régulièrement des excédents de leurs produits agricoles.

L’AVEDEC intervient aussi dans la construction des infrastructures hydrauliques et leur protection, et dans la gestion intégrée des ressources en eau. Elle compte ainsi 40 sources aménagées et 5 adductions d’eau dans la commune Bugendana.

Pour le volet de l’hygiène, l’AVEDEC a fait la promotion des dispositifs d’assainissement au sein des ménages et des écoles. Ces dispositifs sont constitués notamment par des composts, des latrines adéquates, des foyers améliorés, un dispositif de lavage des mains et des jardins potagers. Les actions d’adaptation au changement climatique consistent en la mise en place du dispositif anti-érosif et à la vulgarisation des foyers améliorées.

Un centre de formation et de rayonnement de l’AVEDEC est aussi opérationnel depuis 2010 sur la colline Munyinya, dans la zone Mugera. Il forme les leaders communautaires sur les techniques culturales modernes, l’élevage moderne, l’hygiène et l’assainissement, et la protection de l’environnement, a signifié le directeur de ce centre, M. Samuel Bigirimana. Ce centre abrite des champs de démonstration et de mise en pratique des connaissances apprises.

Le coordonnateur de l’AVEDEC a indiqué que cette ONG poursuit ses œuvres dans les différentes provinces de sa zone d’actions constituée cette année par Gitega, Bubanza, Bujumbura, Kirundo et Muyinga.