• dim. Jan 23rd, 2022

L’ENA s’engage à poursuivre la formation des administratifs au niveau national et local pour améliorer leurs compétences dans la gestion des services publics

ByAdministrateur

Août 16, 2021

GITEGA, 13 août (ABP) – L’Ecole nationale d’administration (ENA) placée sous tutelle du ministère ayant la Fonction publique dans ses attributions réaffirme sa détermination à poursuivre la formation continue des cadres et agents de l’administration publique et des responsables administratifs au niveau national et local pour contribuer à l’amélioration de la qualité de leurs prestations et des rendements des services administratifs.

Cet engagement a été fait par le directeur général de l’ENA, M. Gaston Hakiza, jeudi 12 août, lors de la clôture de la 1ère session de renforcement des capacités des gouverneurs et des administrateurs communaux ou leurs délégués de la région centre-est sur l’amélioration de leurs compétences dans la gestion des services publics.

Il a rappelé que ces 1ères sessions de formations tenues à l’endroit des administratifs provinciaux et communaux ouvrent une série d’autres qui vont s’étendre jusqu’au niveau des élus collinaires. Ces formations s’inscrivent dans le cadre du programme d’orientation destiné à aider les nouveaux responsables administratifs nommés par décret ou par ordonnance à se familiariser avec les responsabilités de leadership et de management et les procédures de délégations des tâches.

*Lors de cette formation tenue à Gitega, différents thèmes ont été développés notamment en rapport avec le contenu du Plan national de développement (PND Burundi 2018-2027) qui constitue un instrument fondamental de planification.

Les participants ont été formés et sensibilisés sur leur rôle indéniable au niveau du plaidoyer pour l’intégration du genre dans les services publics. Les résultats visés est qu’il y ait un changement pour que les contributions des femmes et des hommes soient prises en considération au même degré par les responsables administratifs et d’autres responsables de l’administration publique.

Un autre thème abordé portait sur le rôle des administratifs dans la gestion des associations d’auto-développement notamment les coopératives collinaires. Ils ont été sensibilisés sur leur part indispensable dans l’accompagnement et le suivi des coopératives en faveur de leur prospérité.

Le directeur général de l’ENA a indiqué que les formations similaires vont avoir lieu prochainement dans les autres régions du pays et à l’intention des élus collinaires.

Les résultats attendus portent sur l’amélioration des compétences des administratifs et par conséquent l’augmentation de leurs rendements.