• mer. Déc 1st, 2021

Le gouverneur de la province Cankuzo a tenu une réunion à l’endroit des natifs de cette province

ByAdministrateur

Août 24, 2021

CANKUZO, 24 août (ABP) – Le gouverneur de la province Cankuzo (est du pays), Boniface Banyiyezako, a réuni dimanche le 22 août 2021 à Gitega, les natifs de cette province exerçant leurs fonctions ailleurs en vue d’échanger sur le développement provincial, a constaté l’ABP sur place.

Le gouverneur de la province Cankuzo a indiqué que la paix et la sécurité y règnent et que les activités de développement vont bon train.

Il a également fait la présentation des projets dont la réalisation s’avère prioritaire.

Il a entre autres cité l’amélioration de la production agricole, la construction en cours de l’hôpital et du stade. Boniface a ajouté l’extension du bureau provincial comme perspective d’avenir.

Dans le secteur agro pastoral, le gouverneur a fait savoir que la province Cankuzo vient en 3ème place dans le pays en ce qui concerne la production de maïs.

En effet, environ 2000 tonnes de maïs ont été récoltées durant la saison culturale A écoulée. A ce point, la province s’est félicitée du pas déjà franchi dans ce domaine.

Le gouverneur Banyiyezako a invité tout le monde à servir d’exemple dans le développement de l’agriculture dans la province car, a-t-il ajouté, la population a besoin de leaders de qualité à suivre.

*Il a également signalé que dans l’objectif de réussir la stabulation stagnante, il y’aura plantation des plantes fourragères sur des courbes de niveau qu’on est en train de tracer.

Quant au social, le gouverneur de la province Cankuzo a salué les natifs pour leur fraternité et les a interpellés à sauvegarder la solidarité et l’entraide en tout et partout car, a-t-il dit, tous sont d’une même province mère Cankuzo.

En matière de la santé, il a salué l’activité de sensibilisation sur la protection contre le Covid-19, mais a rappelé les autres services que l’affaire les concerne.

Pourtant, il a fait savoir qu’une insuffisance du personnel est remarquée mais qu’il a l’espoir d’avoir 50 nouvelles recrues pour compléter les vides étant donné que le recrutement est proche.

C’est le même cas pour la justice où les seuls trois juges nécessaires à siéger sont affectés à chaque tribunal de résidence. Selon le gouverneur de province, les activités sont souvent perturbées à l’absence de l’un d’eux pour différentes raisons.

En ce qui concerne l’éducation, la directrice provinciale de l’enseignement a signalé un manque cruel de bancs pupitres dans certaines écoles.

Dans ce domaine, le gouverneur Banyiyezako a souhaité que la province soit prochainement la première au niveau national dans des tests nationaux.

Enfin, le gouverneur de province a insisté que le rôle des natifs est irremplaçable dans la contribution du développement provincial.

Il les a invités à y prendre part car, selon toujours lui, personne ne viendra de l’étranger pour construire leur province.