• dim. Nov 28th, 2021

L’opération USALAMA organisée pour démanteler les réseaux des malfaiteurs

ByAdministrateur

Août 24, 2021

BUJUMBURA, 23 août (ABP) – L’inspecteur général de la police nationale, Melchiade Ruceke, a rendu public lundi le 23 août 2021 les résultats de l’opération « USALAMA VII » du 29 juillet au 4 août 2021, a constaté l’ABP dans un point de presse de ce lundi.

Dans le cadre de lutte contre les crimes transnationaux dans les 194 pays membres de l’Interpol dont le Burundi est membre depuis 1970, M. Ruseke a fait savoir que depuis 2013, l’opération USALAMA (sécurité) est organisée régulièrement par les responsables des polices de l’Afrique de l’est et de l’Afrique australe pour démanteler les réseaux des malfaiteurs.

Comme résultats, dans le trafic de drogues, 205,8kg de cannabis ont été saisis ainsi que 0,5kg de boosta ; un champ de chanvre a été détruit ; 38 personnes vendeurs et consommateurs de stupéfiants ont été arrêtées et toutes personnes appréhendées sont sous interrogatoire à la police.

Dans le trafic d’êtres humains et la migration clandestine, six jeunes garçons de moins de 14 ans ont été interceptés de justesse par la police dans la province de Karusi partant pour la Tanzanie, soi-disant aller travailler dans les champs mais d’après les informateurs, ces mineurs allaient être échangés contre de l’argent. La personne responsable est introuvable, elle est toujours recherchée.

Il a signalé que dans la prolifération illicite des armes légères et de petits calibres, lors de l’opération, les armes et munitions ont été saisies notamment 1060 cartouches pour kalachnikov, deux chargeurs pour kalachnikov, un lance-roquette et deux roquettes, 700 cartouches de mitrailleuse, un chargeur de MI-50, aucune personne n’a été arrêtée mais les investigations sont en cours.

S’agissant des crimes contre l’environnement, deux cents filets de pêche non réglementaires appelés “filets maillants” ont été saisis et détruits ; dix pirogues ont été détruites et 9 pêcheurs interpellés. Pour ce qui est du vol des véhicules, 100 véhicules ont été contrôlés dans la base des données de l’Interpol, les conducteurs de 11 véhicules et trois tricycles avec des cartes roses illisibles ou présentant quelques irrégularités ont été invités à passer à l’OBR pour la régularisation des documents de leurs véhicules.

En ce qui concerne les marchandises contrefaites et illicites, 1968 litres de boissons prohibées ont été versées par l’administration et la police, 100 sortes de médicaments périmés ont été saisis dans différentes pharmacies, notamment 104 boîtes, 225 flacons, 3034 comprimés, 563 ampoules.

Parlant des vols de câbles électriques et métaux non ferreux, il a signalé que 50 câbles électriques ont été saisis. Quant à la fraude des minerais vers les pays limitrophes, le phénomène a sensiblement diminué grâce à la vigilance de la population, les forces de l’ordre et l’administration. Néanmoins onze personnes ont été arrêtées en provinces Cibitoke et Cankuzo en possession respectivement de 0,5kg et 5 kg d’or et une autre arrêtée dans la province de Kirundo en possession de 3kg de Wolframite.

La population est appelée à rester vigilante d’autant plus qu’il se remarque ces derniers jours des attaques dans des pays comme le Kenya et l’Ouganda car, ces derniers continuent le maintien de la paix en Somalie et en Centrafrique.

L’inspecteur générale de la police nationale a dit qu’il est de coutume de faire cette opération simultanément dans les deux régions et pour cette année ils ont focalisé sur les infractions ci-haut citées.