• mer. Mai 18th, 2022

Tous les intervenants dans la lutte contre le paludisme appelés à s’impliquer pour améliorer la santé de la communauté

ByAdministrateur

Oct 5, 2021

MWARO, 29 sept (ABP) – Un atelier provincial sur le dialogue communautaire pour lutter contre le paludisme a été organisé la semaine dernière en province Mwaro (centre-ouest du Burundi) à l’intention des responsables multisectoriels de Mwaro.

L’objectif du dialogue communautaire contre le paludisme étant, selon le médecin provincial, Dr Ezéchiel Nzuwonsaba, de contribuer à déclencher des changements sociaux et individuels au sein de la communauté, et à réduire la morbi-mortalité due au paludisme. Selon lui, le paludisme constitue la première cause de morbi-mortalité dans notre pays. Il se présente souvent sous forme épidémique et emporte beaucoup de vies humaines. Beaucoup de facteurs influents sur l’augmentation des cas de palu, et les plus importants sont souvent liés aux conditions de vie des communautés. Dr Nzuwonsaba a évoqué le manque d’informations chez certains et l’assainissement inadéquat dans des ménages, les lieux publics et privés. Le gouvernement procède tous les trois ans aux campagnes de distribution des moustiquaires, a-t-il signalé, déplorant que ces dernières sont souvent utilisées à d’autres fins. Estimant que seul le personnel de santé ne pourrait pas juguler le palu et ses effets sur la santé, il propose des efforts multisectoriels pour le changement de comportement face à ce fléau. Il a fait appel au rôle de tous les intervenants dans la lutte contre le paludisme pour améliorer la santé de la communauté.