• mer. Mai 18th, 2022

Plus de 65% des dossiers sur la table de l’ombudsman relatifs aux injustices des organes judiciaires

ByAdministrateur

Oct 7, 2021

KARUSI, 4 oct (ABP) – Plus de 65 à 70% des dossiers sur la table de l’ombudsman burundais sont relatifs aux injustices au sein des organes judiciaires, a annoncé l’ombudsman burundais, Edouard Nduwimana, dans sa réunion tenue ce vendredi le 1er octobre 2021, à l’intention des chefs de services, des représentants des confessions religieuses, des associations sans but lucratif et à but lucratif ainsi que les élus en province de Karusi pour un dialogue et une concertation ordinaires d’une part, et la présentation des cadres politiques responsables des différents départements de son institution dont la représentante de la région centre est, Mme Angèle Barumpozako. L’institution de l’ombudsman a un cahier de charge très élargi, a dit M. Nduwimana. Les questions de bonne gouvernance, de résolution pacifique des conflits, de médiation et de l’éducation citoyenne, d’écoute et d’orientation notamment, incombent à l’ombudsman a-t-il ajouté.

Dans le but de bien gérer ce service multisectoriel, des mécanismes communautaires de prévention des conflits ont été instaurés de la colline au niveau provincial d’un côté et la décentralisation de ladite institution au niveau régional est en cours de l’autre côté, selon l’ombudsman.

Après la présentation des cadres politiques de son institution, il a félicité la province de Karusi pour ses engagements fermes au développement harmonieux s’appuyant sur l’éducation, l’économie et la bonne gouvernance. Signalons que le chef de cabinet, Innocent Ntirampeba, a annoncé que la situation sécuritaire est au beau fixe malgré un grand nombre des conflits fonciers et leur mauvaise gestion dans les tribunaux