• mer. Déc 1st, 2021

Le commerce ambulant, l’une des causes des cas d’abandons scolaires

ByAdministrateur

Oct 11, 2021

CANKUZO, 8 oct (ABP) – Le commerce ambulant des arachides, d’œufs et d’autres articles est l’une des causes d’abandons scolaires en province Cankuzo (est du Burundi), a appris l’ABP, mercredi le 6 octobre 2021, lors d’une séance d’échange sur l’évolution de la protection des enfants dans cette province.

Cette séance était organisée par le centre de développement familial et communautaire à Cankuzo en collaboration avec le comité provincial pour la protection de l’enfant et d’autres intervenants dans ce domaine.

A cette occasion, il a été révélé que les causes principales d’abandon scolaire sont la pauvreté dans les ménages, les petits emplois notamment le commerce ambulant exercé par les enfants, au chef-lieu de la province. Ces enfants vendent des arachides, des œufs et d’autres petits articles qui ne demandent pas de grand capital.

Les familles au nombre élevé d’enfants sont les premières à être frappées par cette situation, a-t-on fait remarquer. La mésentente entre les conjoints, l’ignorance de l’importance de l’école ainsi que les grossesses non désirées sont d’autres causes importantes de l’abandon scolaire.

A l’issue de cet échange, le conseiller du gouverneur chargé des affaires juridiques, M. silas Nimbona a recommandé d’identifier les enfants non scolarisés dans le but de détecter les racines de ces abandons.

Cette identification devra se faire dans tous les centres urbains de la province pour ramener ces enfants dans leurs familles d’origine. En plus de l’identification, l’administration va sensibiliser la population sur l’avantage de la scolarisation des enfants, a-t-il indiqué.

Enfin, il a rappelé que quiconque hébergerait des enfants mineurs pour des raisons autres que la scolarisation sera sérieusement puni car cela est juridiquement interdit et punissable.