• mar. Oct 19th, 2021

Commémoration du 60ème anniversaire de l’assassinat du héros de l’indépendance nationale

ByAdministrateur

Oct 14, 2021

            BUJUMBURA, 13 oct(ABP) – Le Burundi a commémoré le mercredi 13 octobre, dans toutes les provinces, le 60ème anniversaire de l’assassinat du héros de l’indépendance nationale.

En mairie de Bujumbura, les cérémonies ont été rehaussées par la présence du président de la République du Burundi. Etaient aussi présents les hautes autorités du pays, les parlementaires, les représentants des partis politiques, ainsi que les corps diplomatiques accrédités au Burundi.

Les cérémonies marquant cette journée ont débuté par une messe en mémoire de l’illustre disparu, qui a été lue à la paroisse cathédrale Régina Mundi. Le curé de la paroisse, l’abbé Félix Fupi, a rappelé aux participants à la messe d’être justes, d’aimer son prochain, de faire la volonté de Dieu et de demander la force de faire du bien. Aux hautes autorités, il a demandé d’écouter les conseils de leurs conseillers et de changer tout ce qui est injuste afin de promouvoir la justice et la paix pour tous.

Après la messe, les cérémonies se sont poursuivies au mausolée où reposent le corps du Prince Louis Rwagasore et ceux de ses deux enfants. C’est en ce lieu où les participants aux cérémonies ont écouté la biographie du héros de l’indépendance, depuis sa naissance jusqu’à sa mort. Les cérémonies se sont poursuivies par des dépôts de gerbes de fleurs sur la tombe du héros de l’indépendance, en commençant par le président de la République du Burundi et son épouse, puis la famille de Rwagasore ainsi que les partis politiques agréés au Burundi. Les activités de la commémoration du 60ème anniversaire de l’assassinat du héros de l’indépendance se sont clôturées par l’écoute du discours que le Prince Louis Rwagasore a prononcé lors de la victoire des élections de 1961.

En province Karusi (centre-est du Burundi), la commémoration du 60ème anniversaire de l’assassinat du héros de l’indépendance a été marquée par une messe célébrée à la paroisse Sacré cœur de Karusi, une marche vers le monument du Prince Louis Rwagasore, le dépôt des gerbes de fleurs au monument, le discours du héros de l’indépendance et celui du gouverneur de Karusi.

                             Une représentante de la famille de Rwagasore vient de déposer une gerbe de fleurs au monument du héros de l’indépendance à Karusi

Le respect mutuel, l’amour du prochain, l’empathie et les visites entre voisins constituent le chemin sûr vers la paix et le développement, a déclaré, Mme Calinie Mbarushimana, gouverneur de province.

La province Karusi n’est pas épargnée des perturbations sécuritaires observées récemment à Bujumbura et à Gitega, a-t-elle fait savoir, appelant la population à être vigilante nuit et jour et à faire inscrire les visiteurs venus d’ailleurs parce que, a-t-elle dit, des cas de possession d’armes à feu se remarquent. Ceux qui osent jurer devant le gouverneur ou l’administrateur qu’ils vont se faire justice suite aux conflits fonciers existent encore, a déploré le gouverneur Mbarushimana, qui a aussi condamné la réapparition des cas d’infanticide et les abandons scolaires. Les commissionnaires des jeunes et des enfants pour le travail domestique en dehors de la province vont être appréhendés et traduits en justice car, a précisé l’autorité provinciale, ils sont aujourd’hui connus. Mme Mbarushimana a félicité sa population pour avoir suivi les indications du ministère de la Santé publique et de la Lutte contre le Sida sur la prévention contre le Coronavirus, du moment que les cas alités viennent de passer de 50 le mois passé à 10 aujourd’hui.

En province Gitega (centre du Burundi), les cérémonies du jour ont débuté par une messe en mémoire de l’illustre défunt offerte à la paroisse catholique Saint Sacrement de Rukundo, au centre urbain de Gitega de Gitega.

                                                                                             Marche vers le monument du héros de l’indépendance nationale de Gitega

Dans son homélie, le prêtre a demandé à l’assistance de suivre la volonté de Dieu en prêchant l’amour, la tolérance et la réconciliation. Ce sera aussi une façon de marcher dans les traces de Rwagasore qui a versé son sang pour l’intérêt du peuple burundais.

Après la messe, les cérémonies se sont poursuivies au monument dédié au héros de l’indépendance nationale, où il y a eu le dépôt des gerbes de fleurs par le gouverneur de province, suivi par l’administrateur communal de Gitega, la famille de Rwagasore, les représentants des partis politiques, à savoir le CNDD-FDD, l’UPRONA, le Sahwanya-FRODEBU, le CNL, le FNL, l’APDR et le CODEBU.

Les cérémonies se sont clôturées par l’écoute du discours que le héros de l’indépendance nationale a prononcé, à l’issue de la victoire de son parti, en 1961.

L’édification d’un Etat de droit, l’installation au Burundi d’une démocratie véritable, la tolérance politique, faire du Burundi un pays d’hommes et de femmes intègres, tels étaient les messages clés sous tendus dans ledit discours.

En province Rumonge (sud-ouest du Burundi), les cérémonies ont débuté par une messe célébrée à la paroisse catholique de Rumonge. Après cette messe qui a vu la participation de la population et des différentes autorités provinciales ainsi que les membres des corps de défense et de sécurité, les participants ont effectué une marche vers le monument du héros de l’indépendance où se sont déposées des gerbes des fleurs, en commençant par le gouverneur de province et l’administrateur de la commune Rumonge, suivis par les différents partis politiques agréés.

Avant de suivre le discours du gouverneur de la province Rumonge, les participants ont également écouté le discours du Prince Louis Rwagasore prononcé après la victoire du parti UPRONA en 1961.

Dans son discours, le gouverneur de la province Rumonge a appelé les partis politiques en particulier et la population en général à promouvoir le développement dans tous les domaines. Il a aussi remercié la population pour sa responsabilité affichée dans ces derniers temps en ce qui est de la mise en application des mesures de la lutte contre la propagation de la Covid-19.

En province Bubanza, (nord-ouest du Burundi), les festivités de cette commémoration ont eu lieu au chef-lieu de la commune et province Bubanza.

Sept partis politiques, à savoir le CNDD-FDD, l’UPRONA, le Sahwanya FRODEBU, le FNL, le CNL, l’APDR, le RANAC et l’ancien député Fabien Banciryanino ont déposé des gerbes de fleurs au monument du Prince Louis Rwagasore, ainsi qu’un malade mental qui y a déposé un billet de 100 FBu sur lequel se trouve la photo de Rwagasore, a-t-on constaté l’ABP sur place.

                            Le gouverneur de Bubanza et son chef de cabinet vont déposer une gerbe de fleurs au monument du Prince Louis Rwagasore

Dans son allocution, le gouverneur de la province Bubanza, M. Cléophas Nizigiyimana, après avoir passé en revue la vie du héros de l’indépendance du Burundi, a appelé les habitants de cette province à rester de bons héritiers du Prince Louis Rwagasore en développant le patriotisme, la bonne cohabitation, en s’adonnant à leur auto-développement et au développement de leur patrie et en étant, toujours, de bonne référence dans leur entourage. Le gouverneur Nizigiyimana leur a demandé également de poursuivre le respect des mesures de prévention de la pandémie de coronavirus.

A noter que les drapeaux, aux différents services de cette province, étaient en bernes, et les festivités ont été débutées par une prière à la cathédrale Christ Roi de Bubanza.

En province Bururi (sud-ouest du Burundi), les cérémonies marquant cette journée ont débuté par une messe eucharistique célébrée à la cathédrale Reine Marie de Bururi.

Les festivités, présidées par le gouverneur de la province Bururi, col. Léonidas Bandenzamaso, se sont poursuivies au monument de l’indépendance. Des gerbes de fleurs ont été déposées par l’administration provinciale et communale, les représentants des partis politiques, dont le CNDD-FDD, l’UPRONA et la famille du Prince Louis Rwagasore. Le gouverneur Bandenzamaso a demandé à la population de Bururi de sauvegarder la paix et la sécurité, de renforcer les comités mixtes de sécurité humaine. Il a aussi interpellé toute la population à d’adhérer dans des coopératives.