• jeu. Mai 19th, 2022

Une personne morte et des marchandises totalement ravagées dans un incendie d’une boutique

ByAdministrateur

Nov 11, 2021

KAYANZA, 9 nov (ABP) – Un quinquagénaire du nom de Léonidas Ngendanzi, qui résidait à la colline Musave en ville de Kayanza, est mort calciné et sa boutique partie en fumée la nuit du lundi 8 novembre suite à un incendie qui s’est déclaré dans cette boutique.

Que ce soit l’administration communale et provinciale de Kayanza (nord du Burundi) ou les habitants de la localité, personne ne connait l’origine de l’incendie, a appris l’ABP le matin de ce mardi 9 novembre. Selon des informations recueillies auprès des sources rencontrées sur le lieu où s’est produit cet incendie, c’était vers 22h30’ quand les habitants des parages ont entendu les cris du fils de Léonidas Ngendanzi, alias Murozi, de 56 ans, alertant que la boutique était en train de brûler et que son père se                                                                                     trouvait dedans et n’arrivait pas à sortir.

« Nous sommes vite intervenus en avisant l’administration communale de Kayanza pour que le camion extincteur nous soit vite acheminé », ont-ils témoigné, ajoutant que le camion extincteur est arrivé après un certain temps de retard et qu’il ne contenait pas d’eau à utiliser pour éteindre cette boutique qui était en train de prendre feu. Les mêmes sources trouvées sur les lieux ont signalé à l’ABP que le choix qui leur restait était de recourir aux seaux et que, malheureusement, ils ont maîtrisé l’incendie mais n’ont pu rien sauver. “Les articles étaient déjà ravagés par cet incendie et le propriétaire de la boutique déjà mort calciné”, ont-ils déploré.

Contactés pour s’enquérir des mobiles de cet incendie, les habitants de la localité ont parlé de mauvaises relations qui existaient entre le défunt et ses fils, surtout que leur père était polygame.

De son côté, l’administrateur communal de Muhanga, M. Gilbert Nyandwi, a dit ignorer les mobiles de l’incendie. Toutefois, il a tranquillisé, indiquant que les enquêtes sont déjà en cours.