• lun. Juil 4th, 2022

La population appelée à contribuer pour la construction du stade moderne

ByAdministrateur

Déc 16, 2021

KARUSI, 8 déc (ABP) – Le chef de cabinet du gouverneur, Innocent Ntirampeba a organisé une réunion à l’endroit de tous les chefs de services communaux et provinciaux pour évaluer l’état d’avancement de la construction du stade moderne de Karusi et des contributions y relatives, ce mercredi le 8 décembre 2021, au stade en cours de construction.

Le chef de cabinet du gouverneur confirme la collecte de plus de 180 millions et s’excuse au nom du comité de construction du stade du fait qu’il y a eu rupture de stock des tubes sur le marché.

La province a fait sa propre commande a-t-il annoncé tout en signalant que plus de 73 millions ont été orientés dans les travaux de construction de la clôture en attendant l’arrivée des tubes.

Il tranquillise la population et les amateurs du ballon rond du fait qu’il y a eu retard de l’installation de la charpente parce que plus de 109 millions sont encore sur le compte et les fonctionnaires ont été mobilisés pour contribuer au mois d’octobre et novembre. Il faut alors évaluer service par service comment les contribuables ont agi et prendre des stratégies pour avoir le maximum, a-t-il fait savoir.

Au niveau communal, le personnel a atteint 100% sauf les communes Shombo et Nyabikere d’après les administrateurs respectifs.

Au niveau des services de la santé, la collecte globale est à 76,5%.

Au cabinet du gouverneur, la collecte est à 98,8%, le bureau provincial de l’environnement, de l’agriculture et de l’élevage (BPEAE) a atteint 99,7% et la direction provinciale de l’éducation (DPE) se trouve encore à 72,3%.

Il faut que tout le monde paie avant d’être convoqué au cabinet du gouverneur pour s’expliquer, a signalé le chef de cabinet du gouverneur et cela avant que la tranche suivante, probablement au mois de février n’arrive.

Sans détails ni précisions, un technicien anonyme parmi les chefs de chantier a annoncé à l’ABP qu’à l’état où il est, le coût des constructions ont déjà dépassé deux milliards de francs burundais. Il estime à plus d’un milliard les travaux qui restent.

Aux moins d’avril, mai et août les fonctionnaires et le reste de la population devraient donner une enveloppe d’au moins 150 millions de francs burundais pour la mise de la charpente.

Rappelons que ce stade en construction compte une centaine de chambre d’hébergement et des salles de réunion.