• dim. Mai 29th, 2022

Des problèmes liés au manque des semences sélectionnées entraine une mauvaise production pour les agriculteurs

ByAdministrateur

Déc 24, 2021

BUJUMBURA, 23 Déc. (ABP) – L’Assemblé Nationale à travers la commission permanente chargée des questions de l’environnement, de l’agriculture, de l’élevage, du développement communautaire et des travaux publics a présenté, mercredi le 22 décembre 2021 un rapport de la commission agriculture sur une descente effectuée sur terrain   à l’endroit du ministre en charge de l’environnement, de l’agriculture et de l’élevage M. Deo Guide Rurema. Ce dernier a échangé avec les députés sur ce rapport et a donné des éclaircissements pour certaines questions qui menacent les agriculteurs.

                                                                                                                                                             Vue partielle des députés lors de la séance plénière

Le Ministre ayant l’agriculture dans ses attributions a remercié cette commission de la part de ses réalisations dans une descente qu’elle a effectuée sur terrain à travers un film documentaire qui montre bien des activités accomplies lors de cette descente tout en signalant que ce ministère va sortir un autre film documentaire pour montrer à la population l’état d’avancement des travaux réalisés dans ce domaine.

Il a indiqué que la multiplication des semences est une tâche qui concerne tout le monde. Il a souligné des facteurs importants favorables pour aboutir à une bonne production, entre autres une bonne terre cultivable qui contient de l’eau, des semences sélectionnées, ainsi que l’engrais et des insecticides.

M. Rurema a fait savoir que le ministère est en train de planifier à l’avance notamment ce qui concerne des semences à cultiver pour la saison prochaine.

Le ministre et les députés présents se sont convenus qu’il y a des multiplicateurs des semences qui ne travaillent pas comme il faut, qui acheminent des semences au marché pour la consommation. IL a souligné que ces soi-disant multiplicateurs qui ne travaillent pas convenablement seront retirés de la liste.

Le ministre Deo Guide Rurema a signalé qu’il y a des multiplicateurs des semences reconnus par région. Ces derniers sont appelés à respecter le contrat de travail pour ne pas s’exposer aux sanctions. Il a encore indiqué aux représentants du peuple qu’il prévoit apporter des innovations pour le changement des mentalités au sein de son ministère.