• dim. Mai 29th, 2022

Recyclage des enseignants pour la bonne application de la pédagogie d’intégration

ByAdministrateur

Déc 31, 2021

BUJUMBURA, 30 déc (ABP) – Le direction provinciale de l’éducation (DPE) de Bujumbura (ouest du Burundi), a organisé une formation de deux jours, mercredi et jeudi, pour recycler les enseignants du post fondamental général et pédagogique, afin de leur rappeler la pédagogie d’intégration, nouvellement introduite dans le système éducatif burundais, a constaté l’ABP sur terrain.

Le DPE Bujumbura M. Raphaël Ciza a indiqué à la presse, que lors des visites d’accompagnement des enseignants effectuées dans les écoles, il a constaté certaines lacunes, qui montraient que la pédagogie d’intégration n’était pas bien mise en pratique.

Selon M. Ciza, ces lacunes remarquées seraient dues aux multiples causes. Il a cité le cas des nouveaux enseignants qui ne l’ont pas apprise à l’école, ajoutant qu’ils y avaient aussi des enseignants, qui ne maîtrisaient par toutes les dimensions (étapes)d’une situation d’intégration et sautaient certaines étapes lors de l’installation des ressources (apprentissage).

Il a également signalé qu’il y a des enseignants qui ont continué d’installer les ressources c’est-à-dire donner cours, sans mettre en œuvre la pédagogie d’intégration, et qui usaient de la pédagogie magistrale, alors qu’elle ne s’emploie plus, ce qui a poussé la DPE à organiser cette formation.

Cet état des lieux avait des conséquences sur les résultats scolaires car, explique-t-il, les apprenants qui n’ont pas été familiarisés à la pédagogie d’intégration ou qui n’ont pas vu tous les constituants d’une situation d’intégration alors qu’il devra s’en servir lors d’une évaluation, auront des difficultés à satisfaire face à un évaluateur externe, a-t-il renchéri.

Comme attentes, M. Ciza a indiqué à la presse, que les enseignants vont maîtriser davantage la méthodologie d’intégration, et vont avoir un même bagage, pour bien mettre en œuvre, la nouvelle réforme gouvernementale, qu’est l’apprentissage par la pédagogie d’intégration.

Il a recommandé aux enseignants, d’appliquer à la lettre cette réforme, tout en soulignant qu’elle est obligatoire.

A la question de savoir les raisons de absences enregistrées au cours de cette formation dans les différentes communes, le DPE Bujumbura a dit qu’il ignore les raisons, sauf pour le cas de Mugongomanga, où il a été informé qu’il y a des enseignants qui sont confinés, à cause du Covid-19 y compris le directeur communal de l’éducation. A ceux-là qui n’ont pas de justificatif, il va appliquer les mesures administratives.

Il demande au ministère de l’Education nationale et de la Recherche Scientifique, d’organiser de telles formations aux enseignants, pendant les vacances.

                                                                            Vue partielle des enseignants participant à la formation