• mer. Mai 18th, 2022

La première dame du pays s’est associée aux enfants encadrés par l’ANSS et SWAA-Burundi pour les vœux de Noël et du nouvel an

ByAdministrateur

Jan 6, 2022

BUJUMBURA, 5 jan (ABP) – La première dame du Burundi, Mme Angéline Ndayishimiye a rehaussé de sa présence mardi, le 4 janvier 2022, les cérémonies de vœux de Noël et de Nouvel an, aux enfants orphelins du Sida et enfants vulnérables, encadrés par l’Association Nationale des Séropositifs et des Sidéens, ANSS et SWAA-Burundi.

Ces cérémonies se sont déroulées à la cathédrale Régina Mundi, après une messe d’action de grâce à la chapelle de cette cathédrale. Cette activité a été également rehaussée par la présence du directeur général de la société Inter pétrole, qui, depuis 2009, appuie ces enfants à fêter pour Noël et bonne année.

Mme Ndayishimiye a, à cette occasion, remercié les associations ANSS et SWAA-Burundi, qui ont pris le devant, la lutte contre le Sida au Burundi. Elle a particulièrement salué la bravoure de Mme Jeanne Gapiya, présidente de l’ANSS, pour son engagement dans la lutte contre le Sida, sans oublier feu Juvénal Ntandikiye et l’association Yezu Mwiza.

Elle n’a pas manqué de remercier la société Inter pétrole, pour son initiative louable, d’appuyer financièrement chaque année, la fête de Nouvel an et Noël pour les orphelins du Sida.

Elle a par ailleurs donné des conseils á ces enfants, leur demandant d’avoir un bon comportement, d’éviter la débauche qui est une des causes du Sida. Elle leur a demandé de suivre les conseils des parents ou des éducateurs et d’aimer Dieu.

La première dame a fustigé le comportement de certaines mamans, qui cachent à leurs enfants qu’ils sont infectés par le virus du Sida. Elle leur a conseillées plutôt, de les amener dans les centres de prise en charge pour qu’ils soient traités.

Le directeur général d’Inter pétrole a, quant à lui, indiqué que la vie n’a de sens que si l’on fait du bien. Il a par ailleurs indiqué que les enfants orphelins ont droit à l’éducation, aux soins et l’alimentation, raison pour laquelle, selon lui, sa société a répondu positivement à l’appel lui lancé par la présidente de l’ANSS.

Mme Jeanne Gapiya, dans son allocution, a fait savoir que le projet Paris Sida Sud, piloté par l’ANSS et soutenu par Sidaction et la Mairie de Paris, a déjà appuyé environ 7400 enfants orphelins et autres vulnérables, en leur assurant la scolarité du primaire au secondaire, les médicaments, la nourriture et les loyers.

Cependant, elle a indiqué que pour les enfants qui doivent poursuivre l’université, elle a dû créer le fonds Gapiya, soutenu par d’autres bienfaiteurs. Mme Gapiya a remercié la société Inter pétrole qui ne cesse d’appuyer les enfants en fêtant pour eux Noël et Bonne année.

La première dame leur a octroyé aussi des cadeaux composés des vivres et non-vivre, comme les habits, de la nourriture, des boissons, des bonbons et autres cadeaux ont été remis aux enfants.

Vue partielle des enfants participant aux cérémonies avec des cadeaux