• lun. Juil 4th, 2022

Madame Christine Ntahe élue présidente de la Croix Rouge du Burundi

ByAdministrateur

Jan 6, 2022

CANKUZO, 5 jan (ABP) – Les membres de la Croix Rouge du Burundi ont voté Mme Christine Ntahe à 152 voix sur 153 des votes exprimés devenant ainsi la présidente de cette organisation pour un mandat de 4 ans en remplacement de Pamphile Kantabaze lors d’une assemblée générale ordinaire organisée du 4 au 5 janvier 2022 en province Cankuzo (est du Burundi), a appris l’ABP sur place.

Au nom du ministère en charge des Affaires étrangères Mme Gloriose Berahino a indiqué que le gouvernement du Burundi est fier de l’action que la croix rouge du Burundi mène sur terrain à travers son vaste réseau de plus de 600 mille volontaires disséminés sur toutes les collines du pays.

Elle a félicité ces volontaires pour les activités qu’ils réalisent sur terrain et les a encouragés à d’aller toujours de l’avant.

En effet, elle a reconnu qu’ils se sont donnés corps et âme pour la sensibilisation des communautés sur les mesures barrières contre la Covid-19 depuis que les premiers cas de cette pandémie ont été enregistrées au Burundi, tout en affirmant que le gouvernement du Burundi est conscient des conditions difficiles de leur travail.

Au moment où la croix rouge du Burundi a porté réclamation sur l’usage et la protection de son emblème afin de travailler dans de bonnes conditions, Mme Berahino a promis que le ministère des Affaires étrangères s’y emploie jusqu’à l’aboutissement de cette promesse.

Il en va de la protection du staff, des leaders ainsi que tous les équipements et infrastructures de la Croix Rouge.

Au nom du gouvernement du Burundi, elle a lancé un appel vibrant aux représentants de différents ministères présents dans ces assises d’être réellement des partenaires de la Croix Rouge du Burundi et de lui faciliter son travail.

Elle a fait savoir que le ministère de l’Intérieur, du Développement communautaire et de la Sécurité publique, le ministère des Transport, de l’Industrie et du Tourisme et celui de l’Education et de la Recherche scientifique ont déjà signé avec la Croix Rouge du Burundi deux accords spécifiques de collaboration. Néanmoins, elle a vivement encouragé les autres ministères à leur emboîter le pas.

Elle a remercié la Croix Rouge du Burundi et les participants pour la détermination et le dévouement dans l’assistance des vulnérables au Burundi.

La déléguée du ministère des Affaires étrangères a également remercié tous ceux qui se sont investis dans l’organisation de ces assises et a promis l’appui du gouvernement du Burundi pour que les vulnérables retrouvent leur dignité.

Le président sortant de la Croix Rouge du Burundi, Pamphile Kantabaze, a signifié que le thème de cet assemblée générale ordinaire « Vers la consolidation des unités collinaires », se situe en droite ligne dans l’orientation du nouveau plan stratégique qui consiste à bien développer la gouvernance de cette société nationale en commençant par la base.

Pour lui, la politique de restructuration de la société nationale de la Croix Rouge Burundi définit clairement le profil et les responsabilités de chacun des membres du commuté exécutif aussi bien que les autres communautés au niveau intermédiaire et local.

Elle définit également les responsabilités collégiales de chaque commuté.

Kantabaze espère que le comité exécutif va continuer à marquer de points dans l’assistance des vulnérables et à maintenir sa réputation avérée dans le concert des autres sociétés nationales dans le monde.

La présidente élue de la Croix Rouge du Burundi, Mme Christine Ntahe a remercié les membres pour la confiance qu’ils lui ont témoigné. Elle a également remercié ses prédécesseurs dont le président sortant et le secrétaire général de la Croix Rouge du Burundi pour avoir bien dirigé cette société nationale pendant 4 ans ainsi que les autorités du pays pour la confiance et la collaboration qu’elles entretiennent avec cette société nationale.

S’agissant de ses engagements, Mme Christine Ntahe a promis de mette en œuvre le contenu du plan stratégique de 5 ans en étroite collaboration avec les membres de la Croix Rouge du Burundi.

Elle a également promis d’être toujours près des volontaires notamment par leur renforcement des capacités afin de faciliter le secourisme au niveau communautaire.

Elle a affirmé qu’elle fera de son mieux dans l’exercice de ses nouvelles responsabilités avec le soutien du comité exécutif et tous les membres de la Croix Rouge du Burundi.