• dim. Mai 29th, 2022

Reboisement des bassins versants du barrage hydroélectrique Kabu 16 en construction

ByAdministrateur

Jan 9, 2022

CIBITOKE, 7 jan (ABP) – Le gouverneur de la province Cibitoke (nord-ouest du Burundi) Carème Bizoza, accompagné d’un représentant du ministère de l’Hydraulique, de l’Énergie et des Mines, du coordinateur des activités du barrage Kabu 16 en construction, des autorités locales et d’autres cadres de la direction général de l’Hydraulique, se sont joints jeudi 6 janvier, à la population de la colline Rugano en commune Murwi et ses environs, dans le cadre des travaux communautaires.

Les travaux consistaient à la protection de l’environnement et des infrastructures publiques et le reboisement des bassins versants du barrage en construction Kabu 16.

Selon l’administrateur communal de Murwi, M. Melchiade Nzokizwanayo, environ 5000 plants d’eucalyptus ont été mis en place ce jour. Il a indiqué qu’il s’agissait des travaux de lancement de reboisement qui vont même continuer dans d’autres collines des zones de sa commune, en dehors de la zone Ngoma. Il a exhorté sa population à faire siennes ces activités de reboisement, même chez elle.

Pour le gouverneur de la province Cibitoke, après ses remerciements au ministère l’Hydraulique, de l’Énergie et des Mines qui a organisé cette activité, a demandé à la population de bien entretenir ces plants, à travers le sarclage et l’entretien des jeunes boisements.

Il a profité aussi de l’occasion pour répondre aux questions des habitants des collines surplombant le barrage hydroélectrique de Murwi, Kabu 16.

Pour le chef d’antenne de l’Office burundais pour la protection de l’Environnement (OBPE), M. Fidèle Nzigamiye, sur 10.000 plants qu’on devrait planter, 5000 plants restants continuent d’être mis en place par la population, en compagnie des travailleurs du barrage Kabu 16.

Le même responsable de l’OBPE précise que de tels travaux de reboisement des collines doivent se poursuivre dans le cadre du programme « Ewe Burundi Urambaye », sans oublier la protection des bordures des rivières par des bambous. Il a indiqué qu’un bon nombre de plants arrive à maturité, dans les pépinières de l’OBPE, installées dans différentes localités de la province.