• mar. Mai 21st, 2024

Des réalisations satisfaisantes enregistrées au ministère en charge des Médias pour le premier semestre de l’exercice 2021-2022

ByAdministrateur

Jan 26, 2022

BUJUMBURA, 24 jan (ABP) – Le ministre de la Communication, des Technologies de l’information et des Médias, Mme Léocadie Ndacayisaba, a présenté lundi le 24 janvier 2022, à Bujumbura, le bilan synthétique des réalisations couvrant la période allant du 1er juillet au 31 décembre 2021, a constaté l’ABP sur place.

Le ministre ayant les Médias dans ses attributions a fait remarquer que les activités réalisées pour le premier semestre de l’exercice 2021-2022 concernent la mise en œuvre du Plan d’action annuel (PAA) ainsi que les initiatives et touchent les différents secteurs qui constituent le ministère de la Communication, des Technologies de l’information et des Médias.

                                                      Vue partielle des représentants des départements sous tutelle du ministère en charge de la communication

Au niveau de l’administration centrale, ledit ministère s’est attelé à la mise en œuvre du PAA, à la coordination des départements sous tutelle ainsi qu’aux initiatives. Pour asseoir la bonne gouvernance au niveau de l’administration centrale, Mme Ndacayisaba a fait savoir que l’inspection générale de son ministère a multiplié des actions d’inspection des activités réalisées au sein du ministère. Une commission est également à l’œuvre pour élaborer une stratégie de lutte contre la fraude et la corruption au sein du ministère, a-t-elle ajouté.

Dans le domaine de la communication et des médias, la loi régissant la presse a été une préoccupation du ministère. Des consultations entre les partenaires dans le secteur ont eu lieu pour proposer des modifications à apporter à la loi de la presse car, a expliqué le ministre Ndacayisaba, la loi de la presse en vigueur se révèle lacunaire compte tenu des mutations que ce domaine ne cesse de subir.

La mobilisation de la population à la mise en œuvre du Plan national de développement a été aussi une préoccupation des médias tant publics que privés, d’où la production de plusieurs émissions, synergies, reportages et articles de la presse dans divers domaines, notamment le civisme fiscal, la lutte contre la fraude, l’augmentation de la production, la lutte contre le Covid-19 et bien d’autres pandémies, la promotion de l’hygiène, les droits de l’homme, pour ne citer que cela.

A côté du soutien apporté au programme du président de la République visant la sensibilisation pour l’augmentation de la production, la Radio-télévision nationale du Burundi (RTNB) a produit plusieurs émissions de sensibilisation sur le civisme fiscal, ce qui lui a valu un certificat de mérite offert par l’Office burundais des recettes (OBR), à l’occasion de la célébration de la journée du contribuable, a fait remarquer le ministre ayant les Médias dans ses attributions.

Elle a souligné que la protection de l’environnement, la lutte contre la désertification à travers le programme Ewe Burundi Urambaye a été au centre des préoccupations des médias, précisant que la RTNB a produit 36 émissions, tandis que les Publications de presse burundaise (PPB) ont produit 35 articles, sans oublier la production des articles et émissions sur l’hygiène, l’assainissement et le planning familial.

Au niveau de l’accompagnement de l’action gouvernementale, la RTNB a effectué 1632 reportages, l’Agence burundaise de presse (ABP) a produit 1457 articles, tandis que les PPB ont publié 376, etc. Les émissions des porte-paroles des institutions ont été régulièrement diffusées en synergie des médias, sans oublier l’émission publique animée le 29 décembre 2021 par le président de la République et diffusée en direct dans tous les médias, a fait savoir le ministre Ndacayisaba.

Au courant de ce premier semestre, une convention de télédiffusion et de multiplexage de la télévision a été élaborée et présentée au Conseil des Ministres qui a donné des orientations, afin de rendre opérationnelle la Société de télédiffusion numérique (STNB) et permettre ainsi à la télévision de migrer vers le numérique.

Le ministre en charge des médias a signalé que les Kits des 190.000 décodeurs acquis avec l’aide de la Chine, qui sont nécessaires pour le démarrage de la numérisation, sont déjà dans les stocks à Bujumbura, soulignant que l’on procédera bientôt à leur distribution aux ménages. A côté de l’opérationnalisation de la STNB, un projet d’accès à la Télévision satellitaire pour 10.000 villages africains, dont 200 villages au Burundi, est en train d’être mis en œuvre. Les équipements pour la mise en œuvre du projet ont été distribués à travers toutes les provinces, a-t-elle fait remarquer.

Le ministre de la Communication, des Technologies de l’information et des Médias a saisi l’occasion pour remercier tous ceux qui se sont impliqués dans toutes ces réalisations dites satisfaisantes même si les défis n’ont pas manqué. Elle leur a demandé de doubler d’efforts durant les mois qui suivront pour atteindre leurs objectifs.