• mer. Fév 28th, 2024

La jeunesse de Ruyigi appelée à vaincre la peur de la faillite et adopter la culture entrepreneuriale

ByAdministrateur

Fév 2, 2022

RUYIGI, 1er fév (ABP)L’université Burundi Shining Star University de Ruyigi a organisé vendredi 28 janvier 2022, un atelier d’échange sur les voies et moyens pouvant encourager l’esprit entrepreneurial au sein de la jeunesse de la province Ruyigi.

La jeunesse de la province de Ruyigi est appelée à vaincre la peur et redoubler d’effort dans l’entreprise des projets de développement. L’administration est également appelée à faire un accompagnement et un suivi régulier des coopératives de développement pour que l’argent qu’ils reçoivent soit mieux géré.

Comme l’a indiqué la jeunesse estudiantine de cette université tout comme d’autres jeunes entrepreneurs venus des différentes communes, qui étaient invités à cet atelier, la jeunesse de Ruyigi éprouve la peur d’entreprendre et la plupart des jeunes ont cette peur suite au manque d’information et de connaissance suffisante pour initier de projets de développement.

Suite à cette peur de la faillite, certains jeunes entrepreneurs optent par la suite à travailler seul et ce défi freine leur avancement vers le développement individuel et communautaire désiré.

Selon Madame Alice Rwamo, recteur de l’université Burundi Shining Star University, cette peur est due au fait que l’entrepreneuriat est très récent dans le système éducatif burundais   et que certains jeunes, surtout vivant dans des milieux ruraux n’ont pas de connaissances suffisantes en la matière.

Selon toujours elle, les différentes écoles et surtout les universités prestant au Burundi devraient inclure dans leurs programmes, des séances d’enseignement de l’entrepreneuriat de façon à ce que les lauréats de ces universités soient capables de créer des emplois au lieu d’être des demandeurs d’emplois.

Elle indique par ailleurs que son université met en avant ce qu’elle appelle la pédagogie active qui consiste à inculquer la culture entrepreneuriale en les aidant à mettre sur pied des projets personnels de développement dès leur entrée dans cette université, mais également par un suivi régulier jusqu’à ce que chaque étudiant puisse mettre en marche son propre projet à la sortie de cette université.

  1. Athanase Mbonimpa enseignant d’universités et expert en gestion des affaires, a quant lui prodigué des conseils à toute cette jeunesse en particulier et la population de Ruyigi en général, pour que l’esprit entrepreneurial puisse devenir une réalité chez eux et qu’ils puissent entreprendre des projets qui donnent des fruits attendus et pouvant durer longtemps. Il les a appelés entre-autres à vaincre la peur de la faillite et avoir l’audace de commencer. Il a également parlé de la volonté d’apprendre qui doit toujours caractériser l’entrepreneur, apprendre d’autres entrepreneurs qui ont réussi et les facteurs qui ont favorisé leur succès sans oublier qu’ils apprendront également des histoires de faillite pour ne pas connaitre le même sort.

Pour le cas des jeunes qui se réunissent en coopératives pour bénéficier des prêts qu’ils reçoivent du gouvernement, M. Mbonimpa suggère qu’il y ait un contrôle très rigoureux de l’utilisation des fonds alloués et une culture de redevabilité, pour que tous les bénéficiaires puissent toujours savoir que le développement est également régi par le suivi et l’évaluation pour connaitre les faiblesses et les forces et surtout comment remédier aux faiblesses de l’entreprise.

Il a également demandé à l’administration de toujours intensifier des séances des sensibilisations pour que la population puisse s’approprier de la culture entrepreneuriale et que cette peur d’entreprendre puisse se dissiper à tout jamais.