• jeu. Fév 29th, 2024

Le gouverneur de la province Bubanza s’est entretenu avec les habitants de la commune Gihanga

ByAdministrateur

Fév 3, 2022

BUBANZA, 2 Fév (ABP) – Des conflits fonciers, le non-respect de la gratuité dans certaines écoles fondamentales, l’insuffisance d’eau potable et autres sont évoqués comme préoccupations majeures des habitants de la commune Gihanga (Nord- Ouest du Burundi), a-t-on appris de l’entretien, , du gouverneur de la province Bubanza, Cléophas NIZIGIYIMANA, et les habitants de cette commune de Gihanga, où ils échangeaient mardi le 1er février 2022, sur leurs doléances et solutions à y apporter.

Concernant ces conflits fonciers, les habitants de cette commune disent que ces derniers sont surtout liés à la vente des propriétés foncières, plus d’une fois, par des propriétaires, jugés  « malhonnêtes », ils sont aussi liés au concubinage avec des hommes qui vendent des portions de leurs propriétés foncières à l’insu de leurs épouses pour entretenir des concubines. Ces habitants indiquent que ces conflits fonciers sont, également, liés à ceux qui s’improvisent propriétaires des terrains qui ne sont pas les leurs et au dysfonctionnement de certaines instances judiciaires.

Pour ce qui est de l’insuffisance de l’eau potable, en commune Gihanga, des participants à cet entretien ont fait savoir qu’ils ne reçoivent de l’eau que lors des visites des autorités et quand il arrive le temps de payer des factures, alors que les éleveurs pratiquant de la stabulation permanente en ont besoin pour leurs cheptels. Ce manque d’eau potable est, aussi, une réalité à l’hôpital de Gihanga, d’où l’inquiétude de la fréquence des maladies des mains sales.

Quant au non-respect de la gratuité de la scolarisation dans des ECOFO, certains des participants ont évoqué le paiement de 5000 Fbu par élève dans des écoles du village 2.

Les autres préoccupations, qui ont été soulevées au cours de cet entretien, sont en rapport avec certains administratifs à la base qui s’adonnent à la corruption pour le non-respect de la loi, des pistes qui ont été bloquées par ceux qui y cultivent et y  construisent des maisons et autres, apprend-on sur place.

Le gouverneur de la province Bubanza, Cléophas NIZIGIYIMANA, appelle les chefs des différents services provinciaux, surtout ceux de la justice, à remplir convenablement leur tâche et à travailler dans l’intérêt de ceux à qui ils rendent des services. Quant aux administratifs collinaires qui cautionnement plusieurs ventes sur une propriété foncière, il les a mis en garde qu’ils seront sanctionnés conformément à la loi. Le gouverneur NIZIGIYIMANA a demandé à la population de Gihanga et de la province de Bubanza à s’adonner à l’augmentation de la production, et à la sauvegarde de la paix et la sécurité.