• mar. Mai 21st, 2024

Célébration du 31ème anniversaire de la Charte de l’Unité nationale

ByAdministrateur

Fév 8, 2022

BUJUMBURA, 5 fév (ABP) – Le président de l’Assemblée nationale, Daniel Gélase Ndabirabe a rehaussé, samedi 5 février, à Bujumbura, les cérémonies marquant la célébration du 31ème anniversaire de la Charte de l’unité nationale. Les cérémonies marquant cette journée se sont déroulées au monument de l’Unité nationale. Elles ont vu la participation des différentes hautes personnalités du pays en l’occurrence le premier ministre de  la République du Burundi, Alain Guillaume Bunyoni et son épouse, les deux vice-présidents de l’Assemblée nationale, le président de la cour suprême et celui de cour constitutionnelle, les deux anciens présidents de la République, MM. Sylvestre Ntibantunganya, Domitien Ndayizeye et leurs épouses, l’épouse de feu président Pierre Nkurunziza Mme Denise Bucumi, les cadres du corps de défense et de sécurité, les représentants des confessions religieuses et des partis politiques et bien d’autres dignitaires. Les cérémonies ont débuté par une prière œcuménique, suivie par le dépôt d’une gerbe de fleurs sur le monument de l’Unité nationale par le président de l’Assemblée nationale.

Dans son mot liminaire, le maire de la ville de Bujumbura, Jimmy Hatungimana a fait savoir que la paix et la sécurité règnent dans la capitale économique Bujumbura et que les citadins vaquent normalement et aisément à leurs activités quotidiennes. Ils s’attèlent également aux travaux de développement communautaire qui consistent à l’assainissement et à la protection de l’environnement dans le cadre du programme du gouvernement « Ewe Burundi urambaye », a-t-il mentionné.

En outre, le maire a rappelé que le monde fait toujours face à la Covid-19. Il a appelé tout un chacun au strict respect des mesures barrières telles que édictées par le ministère de la santé publique et de la lutte contre le Sida et surtout faire sien le slogan du chef de l’Etat « Ndakira sinandura kandi sinandukiza Corona Virus ».

Dans son allocution de circonstance le président de l’Assemblée nationale a invité les burundais à consolider et sauvegarder l’unité qui est la base solide du développement durable. M. Ndabirabe a fait savoir que l’unité a été toujours un trait caractéristique et spécifique de nos ancêtres mais qu’elle a été toujours perturbée par les moments sombres et tragiques qu’a connus le Burundi depuis sa colonisation. Selon lui, les colonisateurs en collaboration avec certains traitres burundais ont restauré le système de « Diviser pour régner » qui a eu un impact négatif sur l’unité des Burundais. Cette situation divisionniste bâtie sur la division ethnique a été vigoureusement combattue par le prince Louis Rwagasore le héros de l’indépendance.

Mais malheureusement il n’a pas longtemps vécu pour voir les résultats de son combat acharné contre le colon, a-t-il fait remarquer.  M. Ndabirabe se réjouit, du travail de la Commission vérité et réconciliation (CVR) qui est en train de tout faire pour mettre la lumière sur les événements tragiques ayant endeuillé le Burundi, a-t-il poursuivi. Et de préciser que cette commission n’a ni autre mission que la réconciliation véritable et la cicatrisation des blessures d’où tout un chacun est appelé à la soutenir.  Ainsi M. Ndabirabe appelle tous les burundais en exil à regagner le bercail afin de contribuer au combat contre l’unique ennemi du Burundi qui est la pauvreté.